Articles avec #francophonie tag

Publié le 9 Mai 2012

Source photo ; link

Quand il pleut, j'aime regarder des photos de pays où il y a beaucoup de soleil !

 

Voici une présentation de la Guadeloupe par mon étudiante Léna ;

 

"La Guadeloupe fait partie des territoires de la France depuis 1814, après beaucoup de guerres. Elle se compose de cinq petites îles situées dans les Caraïbes, donc le climat est très chaud.

Mais à cause de ce climat, le pays souffre malheureusement souvent de tremblements de terre et d'ouragans.

 

Une anecdote amusante ; la Guadeloupe est célèbre parce qu'en 1493, l'explorateur Christophe Colomb a découvert des ananas pendant son voyage.

 

Les Guadeloupéens sont passionnés par leur musique et leur danse. Les femmes portent souvent des vêtements très colorés.

 

Le pays dépend beaucoup de la France pour le tourisme et l'exportation de fruits exotiques mais à cause du temps risqué, c'est très difficile pour la Guadeloupe d'avoir un commerce normal."

 

La cuisine de la Guadeloupe ;

        

 

 

Les activités nautiques en Guadeloupe ;

      

 

Les activités terrestres ;

 

     

 

Voir les commentaires

Rédigé par frenchteacher

Publié dans #FRANCOPHONIE

Repost 0

Publié le 11 Septembre 2010

 

 

source photo ; link

   

Voici une composition de mon étudiante Shelby qui présente Bruxelles ;

 

"Il y a beaucoup de bonnes raisons pour visiter Bruxelles. Par exemple, la nourriture (food), l'architecture et la politique.

 

Bruxelles est célèbre pour ses délicieuses gauffres (waffles).

C'est un dessert typique pour chaque heure de la journée.

Il est servi chaud avec du miel (honey), du chocolat, des fruits, des noix (nuts), et/ou de la crème.

Vous pouvez acheter une gauffre dans la rue ou dans un magasin de chocolat.

 

  

Une autre raison pour visiter Bruxelles ; ses boutiques de chocolat. Si vous aimez le chocolat, c'est le paradis !

Tout le chocolat est fait à la main (made by hand), généralement dans le magasin.

C'est vraiment une expérience délicieuse !

      

 

Bruxelles n'est pas considéré comme une belle ville, mais le marché central est l'exception.

L'architecture est très typique de la Belgique, et les magasins vendent de la bière ou de la dentelle (lace) typique de la Belgique.

Une promenade sur cette place vous donnera (will give you) une bonne idée de la culture à Bruxelles.

 

     

 

 

       

 

Sur une note plus sérieuse, Bruxelles est le centre de l'union européenne.

Il y a beaucoup de conférences importantes au siège de NATO et il y a toujours une personne importante dans le batiment (building).

Si vous aimez l'économie ou la politique, Bruxelles est la destination pour vous !"

 

Merci Shelby pour cette excellente présentation de Bruxelles.

 

Je suis allée deux fois (two times) à Bruxelles.

La première fois, je n'ai pas beaucoup aimé. Mais j'ai visité la maison Horta ; c'est magnifique !! Vous devez (you have to) la visiter!

            

 

Et aussi j'ai vu une expo (exhibition) intéressante au musée des beaux-arts.

 

La deuxième fois (the second time), j'ai visité le musée de la bande-dessinée, c'est très grand et intéressant.

        

 

Et j'ai visité une expo sur le musicien Jacques Brel. J'ai beaucoup aimé .

Vous connaissez Jacques Brel, bien sûr? il était (was) Belge. je suis fan de Jacques Brel ; c'est un grand classique de la musique francophone. Jacques Brel - grand classique

 

 

 

 

et bien sûr, j'ai mangé des moules-frites !

 

Voir les commentaires

Rédigé par frenchteacher (fle)

Publié dans #FRANCOPHONIE

Repost 0

Publié le 17 Avril 2010

 

 

Aimé Césaire, de son nom complet Aimé Fernand David Césaire, né le 26 juin 1913 à Basse-Pointe en Martinique, est mort le 17 avril 2008 à Fort-de-France.

 


 
    

 

Il était un poète mais aussi un homme politique. De 1945 à 2001, il a été maire  de Fort-de-France -pendant 56 ans ! Il a beaucoup écrit. Une de ses plus grandes créations est " Cahier d'un retour au pays natal". Il a aussi écrit quelques pièces de théâtre.

 

Aimé Césaire était très connu pour avoir le premier parlé de la "négritude" dès 1934 : il a voulu faire reconnaître la culture des gens d'Afrique pour que l'on arrête de considérer le peuple noir comme un peuple de gens inférieurs, comme à l'époque de l'Europe coloniale.

 

Il vient d'une famille modeste avec sept enfants. Il a étudié  au lycée Schoelcher à Fort-de-France.  Grâce aux conseils d'un de ses professeurs, il a obtenu une bourse (=aide financière pour étudier) pour partir continuer ses études à Paris.

 

C'est là qu'il a rencontré Léopold Sédar Senghor, avec lequel (=with whom) il a créé en 1934 le magazine L' Etudiant noir. C'est dans ce magazine qu'Aimé Césaire a utilisé, pour la première fois, le mot qui, va résumer son combat, à la fois littéraire et politique : la 'négritude'. Juste avant la Seconde Guerre Mondiale, il a publié le 'Cahier d'un retour au pays natal', et il est retourné en Martinique pour être professeur de français. 

 

Pendant plus de 50 ans, il a combiné ses activités d'écrivain avec ses mandats de maire et de député. Et il s'est battu (se battre = to fight) à la fois pour la reconnaissance de la spécificité et la richesse de la langue de ses ancêtres, et l'indépendance des colonies françaises.

 

Faire prendre conscience au peuple noir de ses propres racines : c'était l'objectif d'Aimé Césaire.  

En 2008, Aimé Césaire est mort à l'âge de 94 ans. Il reste une figure incontournable de l'histoire martiniquaise et l'un des derniers fondateurs vivants de la pensée négritudiste.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par frenchteacher

Publié dans #FRANCOPHONIE

Repost 0

Publié le 23 Février 2010

Fichier:Pondichéry 01.jpg
Photographe ; Bernard Gagnon


J'aime beaucoup l'Inde. J'y suis allée trois fois. J'ai visité le Taj Mahal, Agra, Delhi, Mumbai et Nashik.
J'adore la variété des pains indiens, le thé au gingembre, les desserts au lait concentré sucré, les plats végétariens et je suis fan des dhals (plats à base de lentilles vertes, rouges ou jaunes). Je cuisine souvent indien ; j'aime les épices.
J'aime la culture indienne et les films de bollywood qui durent trois heures.
Oui, oui, j'aime tout ca.

Je voudrais visiter beaucoup d'endroits en Inde. Et bien sûr, Pondichéry.

Voici un article dont (of which) la première partie est extraite de wikipedia.fr et la deuxième partie d'un blog dont je vous donne l'adresse.

Pondichéry (en Tamoul புதுவை ou புதுச்சேர), ou "Pondy"  est une ville du sud-est de l'Inde. L'intense activité de son port est liée (linked) à son activité autour (around) du coton. La population, en 2001, était de 220 000 habitants.


Colonisation française

Pondichéry est entrée dans l'histoire de la France quand la Compagnie française des Indes Orientales a acheté en 1673 un petit village sur la côte. Les mauvaises relations avec les Hollandais ont ralenti (ralentir = to slow down) le développement de la ville. Il faut attendre 1726 pour que les affaires reprennent (for business to start again). Après, la ville a été dirigée par Joseph François Dupleix en 1742. C'est grâce à lui (thanks to him) que Pondichéry connaît son apogée. Grâce à ses victoires militaires contre les Britanniques, il a étendu (éendre = to spread) le territoire autour de la ville et dans le sud de l'Inde.
Mais la paix n'a pas duré (but peace didn't last). Pondichéry a été prise par les Britanniques le 16 janvier 1761
et rasée presque complètement. La France n'a récupéré son comptoir qu'en 1765.

Après deux autres occupations anglaises, en 1778-1785 et en 1793-1814, les Français en ont récupéré le contrôle total seulement en 1816, sans jamais cependant y retrouver la gloire de jadis (of other times). Après, Pondichéry n'était plus  qu'une escale (stop over) vers l'Indochine où se focalisera l'intérêt de la France pendant le XIX e siecle.

En 1954, après des négociations avec l'Inde indépendante, la France a pris la décision de céder l'ensemble de ses territoires à l'Inde.

Aujourd'hui, approximativement dix mille Français vivent (vivre = to live) à Pondichéry qui est le siège d'un important consulat français couvrant également (also covering) tout le sud de l'Union indienne.

Les bâtiments (buildings) de l'époque de la colonisation française sont en jaune.
Par exemple ;

lycee francais pondichery alliancefaçade.jpg
Le lycée français. Photo du site www.pondichery.info/                                   L'Alliance Française
   L'Institut Français

 Le consulat



Extrait du blog de l'écrivain Aliette
http://bibliobs.nouvelobs.com/blog/la-vie-en-livres/20090222/10832/pondichery-porte-de-l-inde


Je viens de passer trois semaines à Pondichéry. J'ai vécu dans la «ville blanche», où la France possède encore des demeures à l'architecture coloniale et aux murs jaunes.

Le livre d'Alexandre Kalda, promenade en Inde, est considéré par les Indiens eux-mêmes comme l'un des plus justes écrits sur leur pays, sur leur aptitude à être dans la présence du divin, mais aussi à déployer, par le biais de légendes divines, un savoir que confirment les découvertes les plus récentes en matière d'astrophysique, à inventer le zéro avant les arabes tout en «n'utilisant pas ce qu'ils savent selon nos schémas utilitaristes, mais selon un autre programme que, dans notre hâte de dominer et de posséder matériellement, nous avons négligé.»



La relation au divin, la grande affaire de l'Inde, a ramené Malraux
à plusieurs reprises dans ce pays, des années 1930 au milieu des années 1970, juste avant sa mort, pour poursuivre un dialogue avec la statuaire des grottes sacrées et des temples, avec Nehru, mais surtout avec ses hantises personnelles, ses lancinantes questions sur la mort et sur le sens de la vie: «L'évidence fondamentale de l'Occident, chrétien ou athée, est la mort, quelque sens qu'il lui donne - alors que l'évidence fondamentale de l'Inde est l'infini de la vie dans l'infini du temps : «Qui pourrait tuer l'immortalité?», écrit-il dans les Antimémoires, son livre sous-tendu par ses réflexions sur l'Inde, publié en septembre 1967.


Pondichéry est pour les Français
une porte privilégiée pour entrer en Inde. Son atmosphère d'une grande douceur offre à ceux qui se laissent porter, déposant les armes de l'ironie et abandonnant les idées préconçues, la possibilité d'une expérience d'une singulière richesse.

Dans l’avion du retour, j’ai relu Nocturne indien d’Antonio Tabucchi: j’en comprenais enfin chaque mot, chaque phrase évoquait pour moi une scène récemmment vécue, jusqu’à des détails dont je n’avais gardé aucun souvenir. Comme le personnage, comme Jean-Hugues Anglade l’acteur du film qu’en a tiré Alain Corneau, j'éprouvais qu'à la fin de tout récit d'une plongée en Inde, quelque chose d’autre commence...



 Policier Indien avec un képi, le chapeau de nos gendarmes.

Un site intéressant sur la ville et sa culture, écrit pour les français qui désirent y habiter ;
http://www.pondichery.com/french/acces/ 

Voir les commentaires

Rédigé par frenchteacher

Publié dans #FRANCOPHONIE

Repost 0

Publié le 10 Février 2010

Ce matin il ne fait pas beau, je ne me promène pas dans le parc mais sur Internet.... et j'ai trouvé cette vidéo sympa qui présente quelques pays du monde où l'on parle Français.

 

Quelques commentaires des internautes sur le débat des différents accents dans le monde ;
- D'où que vous êtes, soyez fiers de parler cette langue magnifique, luxembourgeois, belges, suisses, africains, îles d'outre mer et de tous les continents. Les différents accents sont notre force.
- Il n'y a pas de meilleur, mais il y a une sorte de norme. La prononciation est indiquée dans les dictionnaires. Et prenez par exemple les versions québecoises des films américains : il n'y a plus d'accent ! Idem pour les chanteurs.
- Il n'y a pas de meilleur "français". Nous parlons différemment. Et quand on voit sur youtube le "français québécois", on fait toujours référence à un français populaire. Le français populaire existe aussi en France. Le Français de l'Hexagone ne représente qu'une partie du Français parlé à travers le monde. C'est futile de se demander qui parle mieux le Français : on le parle de manière différente, voilà tout.
- Vous oubliez tous les verbes que vous avez pris de l'Anglais ! rusher ? flabbergaster ? En fait, Vous les mélangez au point où un Anglais ne peut pas les comprendre.
- C'est pas beau ça? Des différents accents français à travers le monde ! Tu as oublié l'accent lyonnais, le Français de Romandie (Suisse francophone), et c'est pas seulement le Cameroun qui parle Français mais une bonne partie de l'Afrique (Sénégal, pays du Maghreb, Nigéria, Mali,Tchad...). Il y a aussi des minorités au Vietnam, Laos, en Inde (Pondichéry)... Le Français, c'est la langue maternelle de 260 millions de personnes et c'est la seconde langue pour plus de 500 millions d'habitants !
- Très bonne vidéo mais dommage que les photos ne soient pas de meilleure qualité.


Le Français dans le monde ;

De jeunes Québécois qui expliquent des expressions typiquement québécoises ; attention aux confusions !


Voici une vidéo avec deux Québécois qui parlent des expressions idiomatiques en Québécois et en Français ; écoutez pour entendre l'accent du Québec ou pour apprendre l'origine des expressions suivantes ;
- Etre sur son 31
- Tenir le haut du pavé
- Toucher du bois
- Un cordon bleu
- En mettre sa main au feu

Voir les commentaires

Rédigé par frenchteacher

Publié dans #FRANCOPHONIE

Repost 0

Publié le 22 Janvier 2010


Je voudrais vous parler de
Haïti, en cette période où malheureusement ce pays couvre les premières pages des journaux pour de bien tristes raisons.
L'histoire de Haïti n'est pas gaie. Haïti a connu l'esclavage, la dictature, la pauvreté et beaucoup d'ouragans (tornedos).
Mais, parce que je suis une personne optimiste, je voudrais vous parler d'une chose formidable dans l'histoire de ce pays. Grâce au courage de ses habitants face à l'esclavage imposé par les Français sur l'île,
Fichier:Coat of arms of Haiti.svgHaïti est devenue en 1804 la première république indépendante de population majoritairement noire après la Révolution haitienne (1791-1803), quand Napoléon Bonaparte a été forcé d'abandonner l'île.
Haïti est aussi le seul pays francophone indépendant des Caraïbes et un des deux pays francophones d'Amérique du Nord avec le Canada.
Il y a deux langues officielles ; le Francais et le Créole haitien. 


Langue officielle Français et créole haïtien
Capitale Port-au-Prince
Plus grande ville Port-au-Prince
Forme de l’État République
 - Président de la République
- Premier ministre
René Préval
Jean-Max Bellerive
Superficie
 - Totale
 - Eau (%)
Classé 142e
27 750 km2
1,9
Population
 - Totale (avant séisme 01/2010)
 -
Densité
Classé 89e
10 072 492 hab.
352,3 hab./km2
Indépendance
 - Date
De la France
1er janvier 1804

 

Gentilé Haïtien(ne)s

 

   
Monnaie Gourde
Fuseau horaire UTC -5
Hymne national La Dessalinienne


Source : wikipedia.fr

Qu'est-ce que que vous savez sur Haïti ?
Son nom officiel est la République d'Haïti. C'est un pays des Grandes Antilles. 
Haïti occupe le tiers (third) d'une île (28 000 km2 environ). Sa capitale est Port-au-Prince. Haïti comptait 8,3 millions d'habitants en 2005.



Christophe Colomb est arrivé sur l'île le 5 décembre 1492. Les Espagnols sont venus pour exploiter l'or. La population locale a refusé de travailler et a été exterminée en quelques décennies (=decades).  A partir de 1517, les Espagnols sont allés en Afrique pour chercher des esclaves noirs.
La partie ouest de l'île n'avait pas d'or et n'a pas intéressé les Espagnols. Des boucaniers français y ont habité et ont appelé cette partie de l'île "Saint-Domingue".
A partir du XVIIème siècle, les colons français y ont cultiver le tabac. Après la crise du tabac, ils ont cultivé l'indigo et la canne à sucre. En 1685, le Code noir, écrit par le ministre Colbert, a réglementé l'esclavage et l'île a connu un grand développement économique.

Vers 1790, Saint-Domingue était la colonie française la plus riche de toute l'Amérique grâce aux profits immenses de l'industrie de la canne à sucre et de l'indigo. Des dizaines de milliers d'esclaves sont venus d'Afrique. Leur nombre était dix fois plus élevé (=highier) que celui des blancs.


La Révolution française a provoqué de graves bouleversements (upheaval) sociaux dans les petites Antilles et à Saint-Domingue. Le plus important a été la révolte des esclaves qui a abouti (aboutir = to lead to) en 1793 à l'abolition de l'esclavage.

Après une bataille (battle, fight) pour la liberté et l'indépendance, gagnée par d'anciens esclaves sur (over) les troupes de Napoléon Bonaparte, l'indépendance du pays a été proclamée le premier janvier 1804. Le nom de Haïti a été donné au pays. Haïti est le premier pays au monde issu de (coming from) l'abolition de l'esclavage.





Au début du XXe siècle,


80 % des Haïtiens vivent en dessous du seuil de pauvreté et 54 % dans la pauvreté la plus totale.
Les transferts d’argent de la
disapora  sont une importance source de devise, et représentent un quart du produit intérieur brut et deux fois la valeur des exportations. Haïti souffre d’une inflation élevée et d’un manque d’investissement à cause de l’insécurité, des infrastructures limitées et d'un déficit commercial important. Le gouvernement dépend de l’aide internationale pour financer en partie le budget. Plus d'un Haïtien sur quatre est sous-alimenté, soit 1,9 million de personnes, selon un rapport du conseil national de la sécurité alimentaire (CNSA) haïtien. Le taux de chômage atteint plus de 65 % de la population active. L’agriculture emploie plus de deux tiers de la population en âge de travailler. Ce sont des fermes de subsistance, de dimensions restreintes, où le café, le cacao, le sisal, le coton, les mangues constituent les principales exportations.
le pays était en état d'insurrection quasi-permanente. L'île a été envahie (invaded) par les troupes du président  Wilson en 1915. Les États-Unis ont occupé l'île de 1915 à 1934. Après le départ des américains, l'instabilité politique a recommencé, et ne s'est terminée qu'à partir de 1957 avec la dictature de la famille Duvalier jusqu'en  1986. De nombreux Haïtiens sont partis aux États-Unis et au  Canada. Après 1986 la démocratie s'est établie peu à peu.


Le 17 avril 1825, le roi Charles X concède « l’indépendance pleine et entière » à l’ex-colonie d´esclaves française moyennant une somme de 150 millions de francs-or (la somme sera ramenée en 1838 à 90 millions de francs), ce qui est l´origine de l´endettement, du déboisement du pays. Le 7 avril 2003, le président Jean-Bertrand Aristide a réclamé officiellement à la France près de 21,7 milliards de dollars en « restitution et réparation » de la dette.

Le 24 décembre 2003, le Comité pour l’annulation de la dette du Tiers Monde (CADTM) a réclamé l’annulation de la dette qualifiée d'« illégitime et odieuse » de Haïti, à la veille du bicentenaire de l’indépendance de la République caraïbe. Sans nier une dette de la France à l'égard de leur pays, l'opposition et les intellectuels de la diaspora refusent de s'associer à une demande émanant d'un régime aussi corrompu et peu démocratique que celui du président Aristide.


La musique de Haiti

Haitian troubadour


Les frères Dejean


Etzer Emile ; désolé, je n'aime pas du tout donc (therefore) pas de vidéo.

Coupé cloué


Toto Bissainthe ; cette chanteuse a une belle voix et nous parle de la pauvreté en Haiti.

"poverty is not sweet"

Jean-Baptiste Nemours ; la star de la musique traditionnelle de Haiti ; le Kompa


Tabou Combo

 

Voir les commentaires

Rédigé par frenchteacher

Publié dans #FRANCOPHONIE

Repost 0

Publié le 9 Novembre 2009

Envie de soleil, de chaleur, de belles plages ?
Pourquoi ne pas visiter les régions de France d'Outre-Mer ? 
                                       


Source ; www.tripadvisor.com

   

source; www.abrifrance.com

Il y a quatre régions de France d'Outre-Mer ;

La Guadeloupe
Merci à "Calm" pour la photo et son article que j'ai copiés depuis ce site ;
link. Calm a écrit cet article pour des Francais mais je pense que ce n'est pas tres difficile à comprendre. Je n'ai rien changé de son texte ;

"Fermez les yeux et imaginez une grande plage de sable blanc (white sand) qui s’étend (spreads) à perte de vue à votre gauche comme à votre droite. Imaginez de grands palmiers qui semblent vouloir toucher le ciel et visualisez aussi la mer des Antilles, bleue, claire, calme à perte de vue.
Voyez-vous tout cela? Vous êtes en Guadeloupe, cet archipel dans les Antilles qui appartient à la france.
La langue officielle est donc le français et vous ne serez pas surpris d’apprendre que la monnaie utilisée est l’Euro. Il est évident (=obvious) qu’un voyage tout-inclus (=all included) dans un hôtel en Guadeloupe vous coûtera nettement plus cher qu’un voyage au Mexique, à Cuba ou en République Dominicaine.
Par contre, l’exotisme de la Guadeloupe est incomparable aux autres destinations. C’est un véritable paradis terrestre qui permet (permettre = to allow) une détente (=relaxation) totale dans des hôtels luxueux où la nourriture est excellente et le service est digne de mention (worth to be mentionned).
Pourquoi ne pas prendre des vacances en Guadeloupe?

La Guadeloupe est un archipel qui est de composé de la Basse-Terre, de la Grande-Terre, de La Désirade, de Marie-Galante, des Îles Saintes (qui comportent neufs petites îles) et la Petite Terre. La Basse-Terre et la Grande-Terre sont les deux plus grandes îles de l’archipel. La Grande-Terre est la plus connue et la plus visitée par les touristes. En fait, toute l’économie et la vie de cette île s’organise autour du tourisme.
Si vous choisissez un voyage tout-inclus en Guadeloupe, il y a de grandes chances pour que votre hôtel se situe sur la fameuse Riviera (Grande-Terre). Si vous avez la chance de faire quelques excursions, il est possible que l’on vous conduise à la Soufrière (une montagne de plus de 1467 mètres de hauteur !), les superbes Îles Saintes, les deux chutes du Carbet, les nombreux champs de cannes à sucre dans la Basse-Terre, le Marché Pointe-à-Pitre et les nombreuses plages sauvages de la Grande-Terre.

Vous pourriez aussi louer (=to rent) une villa ou un bungalow en Guadeloupe et y passer quelques semaines si votre budget vous le permet. Vous aurez ainsi le temps faire le tour des îles. Vous pourriez même opter pour une location de voiture (=to rent a car) ! Si vous avez un besoin (a need of) d’exotisme, de paradis et de chaleur, c’est la destination rêvée pour vous!

Bon séjour en Guadeloupe!"



La Guyane (dite "Française")



La Martinique
Plage des Salines - Pointe Sud - Martinique

Votez pour les magnifiques albums photos et carnets de voyage de Coraliane sur www.vistoterra.com

La Réunion

Merci a Jluc pour ce superbe diaporama. Vous pouvez retrouver les photos de la Reunion de Jluc sur ce site ;
link

Les quatre départements d'outre-mer sont d'anciennes colonies, restées françaises quasiment sans interruption depuis le milieu du XVIIe siecle.

 

Source photo de la plage des Salines; http://www.visoterra.com/voyage-croisiere-douceur-creole-5-d-mars-2008/plage-des-salines-pointe-sud-martinique.html

Voir les commentaires

Rédigé par frenchteacher

Publié dans #FRANCOPHONIE

Repost 0