Articles avec #expressions idiomatiques tag

Publié le 12 Novembre 2015

Source : www.cartophilie-viroflay.org

Source : www.cartophilie-viroflay.org

J'ai cherché sur Internet l'origine de l'expression "passer un sale quart d'heure" mais je ne la trouve pas. J'ai pensé que cette expression datait d'une guerre, j'imaginais des espions interrogés, mais pas d'indice sur la toile. Si vous avez des infos, n'hésitez pas à m'informer !

A la place, j'ai lu des choses très intéressantes sur "le quart d'heure de Rabelais". Je ne connaissais pas cette expression mais l'histoire est amusante.

C'était au XVIème siècle. Notre cher écrivain humaniste Rabelais revenait d'Italie. Il s'est arrêté dans une auberge à Lyon pour y dormir. Il n'avait plus d'argent pour continuer son chemin vers Paris. Alors il a eu une idée ingénieuse. Il s'est déguisé, il a appelé plusieurs médecins de la ville en disant qu'il était un grand docteur et qu'il voulait partager ses découvertes. Il a parlé médecine pendant un certain temps avec aise ; c'est un sujet qu'il a étudié à l'université de Montpellier. Puis il a annoncé qu'il avait un secret. Il leur a montré deux petits sachets dans lesquels il avait mis du sucre et qui portaient des étiquettes ; "poison pour le roi" et "poison pour la reine". Il avait le projet d'empoisonner ces "tyrans". Les médecins se sont retirés mais quelque temps plus tard des gens d'arme (ah ah ! Voici l'origine du mot gendarme ! J'ai appris deux choses en même temps) sont venus chercher Rabelais. Ils l'ont escorté jusqu'à Paris aux frais de la ville de Lyon et l'ont présenté au roi. François 1er a beaucoup ri de l'astuce de Rabelais et a payé la dette.

Cette expression est un peu tombée en désuétude mais jusqu'au siècle dernier on l'utilisait pour parler d'idées ingénieuses pour sortir d'une mauvaise situation ou encore quand le moment désagréableétait venu de payer une dette.

Source : www.france-pittoresque.com

Source : www.france-pittoresque.com

Voir les commentaires

Rédigé par Frenchteacher

Publié dans #EXPRESSIONS IDIOMATIQUES

Repost 0

Publié le 10 Février 2014

Ce matin je me promenais sur la toile pendant une heure que j'avais oisive quand je suis tombée sur le blog d'Aline (http://www.aline-voyages-et-fle.fr/). Elle parlait de cadeaux qu'elle avait reçus après la naissance de son bébé. Parmi eux, une toise, cet objet que l'on place contre un mur et qui sert à mesurer la croissance de nos têtes blondes. Tiens, me suis-je dit, y a-t-il un rapport entre une toise et toiser quelqu'un, c'est-à-dire regarder quelqu'un avec un certain mépris ?

Je suis donc partie dans mes recherches étymologiques qui, comme d'habitude, m'ont fait voyager jusqu'à l'Antiquité. J'ai ainsi découvert que le mot toise venait du verbe tendere en latin, ce qui veut dire tendre. Comme vous le savez, la toise est une unité de mesure. En tendant les bras, on a une toise d'une main à l'autre, ce qui fait six pieds ou approximativement 1m80. Et quand on toise les gens du regard, on les mesure (et on se croit meilleurs qu'eux ?).

J'aime bien ce proverbe : "On ne mesure pas les hommes à la toise, c'est par leur degré de mérite qu'il faut les apprécier". Ca tombe bien car je ne suis pas très grande...

On ne mesure pas les hommes à la toise, C'est par leur degré de mérite qu'il faut les apprécier.
Read more at http://www.mediadico.com/dictionnaire/definition/toise#Ibq7bVtZQXbPqaZy.99

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Frenchteacher

Publié dans #EXPRESSIONS IDIOMATIQUES

Repost 0

Publié le 3 Juillet 2013

Hier, je lisais un texte avec un étudiant et nous sommes tombés sur le verbe tenir. Il m'a demandé ce que voulait dire ce verbe. Oh là là, par où commencer ? Il y a tant d'expressions avec ce verbe ! Lesquelles vous viennent à l'esprit ?

On dit "tiens", ou "tenez" quand on donne quelque chose à quelqu'un.

On dit aussi "tiens" quand on est surpris ou qu'on observe quelque chose : "tiens, il va pleuvoir", "tiens, Paul n'est pas là aujourd'hui".

On dit "tu viens à ma fête samedi ? J'y tiens !!" quand c'est important pour vous. Vous pouvez tenir à un objet comme à la prunelle de vos yeux. "Je tiens ce vieux meuble de ma grand-mère" (tenir de = il vient de, il a été donné par... C'est un héritage). "J'y tiens beaucoup !" "Je tiens à ma famille, je tiens à mon Iphone, je tiens à ces vacances à la montagne".

Plus simplement, quelque chose tient ou ne tient pas. Quand vous voulez fixer un miroir sur un mur ; "attention, ça ne va pas tenir, c'est trop lourd !"

Un projet tient la route ou ne la tient pas. "Pierre veut délocaliser l'entreprise au Bangladesh, cette idée ne tient pas la route, c'est stupide !"

"Je veux aller en vacances en Italie mais je veux prendre trop de choses avec moi, elles ne vont jamais tenir dans ma petite valise !"

"Samedi, on part tous ensemble en voiture. Mais à 6, on ne va jamais tenir dans ma Clio..."

"Baptiste est super stressé avec son travail. il ne va jamais tenir le coup. Il va faire une crise de nerfs, c'est sûr".

Les parents disent souvent aux enfants "tiens toi bien sur ta chaise", "tiens-toi droit !" Ils disent aussi que les enfants d'aujourd'hui n'ont plus de bonnes manières, ils ne savent pas se tenir.

On peut vous dire de tenir la porte ouverte.

On tient la main des enfants pour traverser. On tient les chiens en laisse. 

Sur les médicaments, on peut lire "tenir hors de la portée des enfants".

On peut tenir un journal intime (on écrit tous les jours ses pensées personnelles dans un cahier). 

Quand on vous invite pour un mariage ou une conférence, on vous dit où et à quelle heure la cérémonie se tiendra.

Les bons amis se tiennent les coudes, ils sont solidaires.

Le comptable tient les comptes, la caissière tient sa caisse (pardon, quel sexisme dans mes professions, j'aurais pu dire "la comptable et le caissier !).

Quand vous annoncez une grande nouvelle à quelqu'un et que vous savez que cela va produire un choc, vous pouvez dire : "tiens-toi bien, Marie part vivre au Japon !"

Quand vous préparez un repas et qu'il y a trop de nourriture : "oh ben avec ça, on va tenir 3 jours !" 

 

Oh mon dieu, il y en a encore plein ! Mais elles sont moins fréquentes :

Tenir compte de quelque chose

Tenir le bon bout

Se tenir coi

Se tenir sur la défensive

Tenir en haleine

Tenir l'affiche (pour un film)

Tenir tête

Tenir rigueur à quelqu'un

Tenir la chandelle

...

 

Qu'ai-je oublié ?

 

Connaissez-vous d'autres verbes qui ont autant d'expressions ?

 

Voir les commentaires

Rédigé par Frenchteacher

Publié dans #EXPRESSIONS IDIOMATIQUES

Repost 0

Publié le 22 Juin 2013

Quand un avion ou en bateau est en détresse, le pilote ou le capitaine lance un appel à la radio ; "Mayday, mayday, mayday !"

Savez-vous que cette expression est d'origine française ? Eh oui, c'est une déformation de la phrase "venez m'aider".

Ce signal a été crée par Frederick Stanley Mockford qui était un officier à la radio de l'aéroport de Croydon à Londres. On lui a demandé d'imaginer un signal facile à comprendre. A l'époque, cet aéroport avait principalement des liaisons avec l'aéroport du Bourget, en France. Et voilà comment il a eu l'idée de "Mayday" ! C'est du franglais ;)

La conférence de "l'International Radio Telegraph Convention" à Washington en 1927 a adopté cet usage et cette expression est utilisée depuis 1929. Elle doit être répétée trois fois.

 

J'essaie toujours de faire des associations pour aider mes étudiants à mémoriser le vocabulaire, comme par exemple vélodrome pour vélo etc. J'ai raconté cette anecdote cette semaine à mes étudiants anglais quand nous avons étudié les verbes modaux et j'ai donné l'exemple "pouvez-vous m'aider ?" Ils étaient très intéressés et je pense qu'ils vont s'en rappeler.  

 

mayday

Voir les commentaires

Rédigé par Frenchteacher

Publié dans #EXPRESSIONS IDIOMATIQUES

Repost 0

Publié le 6 Février 2013

Hier, j'ai trouvé par hasard l'origine du mot salaire dans un journal. Bien sûr, c'est très logique quand on y pense. Le mot salaire, salarium en latin, vient du mot sel. Comme vous le savez, le sel a toujours été important dans toutes les cultures car il est utile à la conservation des aliments et pour apprécier davantage notre cuisine. Pendant l'Antiquité, le sel était si important que les Romains surveillaient sa production et sa commercialisation. C'était une monnaie d'échange et c'était aussi le salaire des soldats. Maintenant, nous ferions immédiatement la grève si le gouvernement nous payait en sel. Et pourtant, le mot salaire est resté dans toutes les langues romanes, en italien, en espagnol, en portugais, en roumain et il est même passé du français à l'anglais ; salary.

 

 

Source photo : link

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Frenchteacher

Publié dans #EXPRESSIONS IDIOMATIQUES

Repost 0

Publié le 21 Janvier 2013

 

Je viens de faire un quizz sympa sur les proverbes. Mon résultat ? 14/15.

Apparemment, l faut que je relise Pagnol...

 

link

Voir les commentaires

Rédigé par Frenchteacher

Publié dans #EXPRESSIONS IDIOMATIQUES

Repost 0

Publié le 16 Janvier 2013

Samedi dernier, j'ai eu une leçon avec un étudiant qui aime bien écrire des nouvelles et qui adore Paris. Il m'a demandé si je pouvais lui donner des expressions typiquement parisiennes qu'il pourrait traduire en Anglais et utiliser pour son personnage principal. Voilà un challenge intéressant et qui pourrait être amusant.

Une expression que mon étudiant connaît bien est "Ouais, tu vois, quoi". Désolée de caricaturer, mais je me suis écroulée de rire en entendant mon étudiant américain dire cette phrase...

 

Et vous, connaissez-vous des expressions typiquement parisiennes ? Comment feriez-vous la description d'un Parisien ?

Voir les commentaires

Rédigé par Frenchteacher

Publié dans #EXPRESSIONS IDIOMATIQUES

Repost 0

Publié le 13 Janvier 2013

sabot 

Hier, une étudiante m'a demandé si  je connaissais l'origine du mot sabotage. Je lui ai dit que je m'étais posé la question mais que je n'en avais pas cherché la réponse. Elle m'a dit qu'elle l'avait trouvée sur Internet et que c'était très intéressant. Effectivement, j'adore cette histoire et je veux vous la raconter immédiatement.

Mon étudiante m'a expliqué que l'expression sabotage vient du mot sabot. Bien sûr ! il fallait s'en douter. Comme vous savez, on parle de sabotage quand des gens détruisent ou abîment délibérément du matériel pour en réduire leur efficacité. Et pour cela, ils utilisaient leurs sabots ;)

Elle m'a raconté qu'aux XIXème et XXème siècles, les ouvriers jetaient leurs sabots dans les machines lorsqu'ils ne voulaient plus travailler. Le temps que les machines soient réparées, ils ne travaillaient pas. Elle m'a dit que le terme sabotage était né quand, à Lyon, les premières machines de type Jacquard ont été créées. Les ouvriers ont eu peur de perdre leur travail et ils ont cassé les machines avec leurs sabots !

 

Je viens de recevoir un commentaire très intéressant que vous pouvez lire sous mon article en cliquant sur "commentaires". Cela me fait toujours plaisir d'avoir un feedback sur mes articles, n'hésitez pas !  

Voir les commentaires

Rédigé par Frenchteacher

Publié dans #EXPRESSIONS IDIOMATIQUES

Repost 0

Publié le 8 Juillet 2012

Je lisais un document récemment où la personne avait écrit l’expression « prendre à brûle pourpoint » qui, comme vous le savez, s’utilise pour dire qu’une personne a été prise par surprise. L’auteure avait écrit brûle pour point et non pas pourpoint, ce qui m’a interpellée et m’a, comme toujours, interrogée sur l’origine de cette expression. Je n’y avais jamais réfléchi. C’est vrai, qu’est-ce qu’un pourpoint et pourquoi le brûle-t-on ?

undefinedFigurez-vous que l’origine est militaire et est très ancienne ; elle daterait du XVIIème siècle, quand les gens portaient des vêtements que l’on appelait pourpoints.

 Quand un homme s’approchait silencieusement d’un autre et tirait un coup de feu sur son ennemi à courte distance, le pourpoint de celui-ci s’en trouvait brûlé. Prendre quelqu’un à brûle pourpoint, c’était donc, comme nous le disons encore aujourd’hui, le prendre par surprise puisque que la victime n’avait pas entendu l’autre venir.

 

Personnellement, je trouve, encore une fois, l’histoire des expressions idiomatiques absolument magique. Et maintenant, je trouve très amusant le fait que des gens habillés de jeans et tee-shirts disent « il m’a pris à brûle pourpoint » !

Voir les commentaires

Rédigé par Frenchteacher

Publié dans #EXPRESSIONS IDIOMATIQUES

Repost 0

Publié le 11 Mai 2012

 

Hier soir, j'ai regardé un documentaire captivant. C'était sur l'histoire de l'économie depuis l'antiquité. Je savais que le mot banquier, à l'origine, vient du mot "banc", parce que les banquiers étaient assis sur des bancs et attendaient le client. Mais j'ai aussi appris que "crédit" vient du latin credo = je crois, parce que le banquier croit que vous allez le rembourser.

 

Je connais une définition amusante du mot banquier : "Personne qui prête de l'argent à celui qui peut prouver qu'il n'en a pas besoin".

 

Voir les commentaires

Rédigé par frenchteacher

Publié dans #EXPRESSIONS IDIOMATIQUES

Repost 0