Articles avec #cinema tag

Publié le 26 Décembre 2013

J'adore ce film. Il raconte une histoire vraie, qui s'est passée pendant noël 1914. Des soldats français, écossais et allemands sont sortis des tranchées pour faire une trève et célébrer noël ensemble. Ce film est poignant, bien fait et drôle par moments. Il montre bien la stupidité de la guerre et la fraternité qui peut exister là où on ne s'y attend pas.
Lorsque Christian Carion, à l'époque apprenti-cinéaste, a découvert cette anecdote dans un livre, il a immédiatement commencé à préparer un synopsis. Son producteur, réalisant l'ampleur du projet, lui a conseillé de faire un autre premier film. Après le succès du film "Une hirondelle a fait le printemps" (film que je vous recommande aussi !), le réalisateur a fait beaucoup de recherches avant de faire cet excellent film.  
  
La bande annonce :
 
Le début du film :
 
Un superbe extrait :

Voir les commentaires

Rédigé par Frenchteacher

Publié dans #CINÉMA

Repost 0

Publié le 10 Novembre 2013

  
 
Aujourd'hui sur YouTube je redécouvre une série télé que je regardais quand j'étais petite : les mondes engloutis. J'apprends que c'est une série française, créée par Nina Wolmark en 1985. Cette série était très populaire et a été traduite en beaucoup de langues. Les Anglais ont changé les noms du robot Shagshag et du soleil artificiel le Shagma car dans leur langue ces noms ont une connotation sexuelle ! Les parents français, à la sortie de la série, ont pensé que le personnage Seskapil avait un nom ressemblant à "sex appeal", alors qu'en réalité c'est une référence aux piles 16K. 
Cette série raconte l'histoire de personnes qui vivent sous terre, dans la cité d'Arkadia, grâce à un soleil artificiel. Mais il est malade et les Arkadiens décident de créer Arkana, qui ressemble aux êtres du dessus, les humains, pour leur demander de l'aide. Elle rencontre deux enfants, Bob et Rébecca. Il y a 52 épisodes d'une vingtaine de minutes. La musique a été écrite par le célèbre Vladimir Cosma.
Nina Wolmark était une sociologue du travail et cette série mélange des références mythologiques et des critiques sociales.   
 
Voici le premier épisode : 
  

Voir les commentaires

Rédigé par Frenchteacher

Publié dans #CINÉMA

Repost 0

Publié le 2 Novembre 2013

L'acteur Jean Rochefort vient de sortir un livre qui s'appelle "Ce genre de choses". Apparemment ce n'est pas une autobiographie mais une série d'anecdotes sur sa vie, ses voyages, ses films, racontées avec le ton élégant et drôle qu'on lui connaît bien.
 
Jean Rochefort est un acteur très aimé des Français. Il a une longue carrière avec plus d'une centaine de films. Il a fait une école d'Art Dramatique et beaucoup de pièces de théâtre. Je ne les connais pas. Il a fait des comédies comme des films dramatiques. Je connais Jean Rochefort dans la fameuse série Angélique. Je recommande aussi le film très amusant "Le grand blond avec une chaussure noire", aussi "Ridicule", "Le Placard", "L'homme du train"... Je n'ai pas vu les films pour lesquels il a été récompensé : il a reçu le césar du meilleur second rôle en 1976 pour "Que la fête commence" et celui du meilleur acteur en 1978 pour "Crabe-tambour". Vous les connaissez ? Vous les avez vus ?
En 1999, Jean Rochefort a reçu un césar pour l'ensemble de sa carrière.
 
Jean Rochefort a aussi une grande passion pour les chevaux et, lors des J.O d'Athènes de 2004, il a commenté les épreuves hippiques avec beaucoup d'humour. 
Il soutient l'association caritative les enfants de Don Quichotte qui aide les sans-abri.
Il a cinq enfants et s'est marié deux fois.
 
Voilà, vous savez l'essentiel sur ce grand acteur ! 
 
La bande annonce de son film l'Artiste et son modèle :
 
Des extraits de films et interviews :
  

Voir les commentaires

Rédigé par Frenchteacher

Publié dans #CINÉMA

Repost 0

Publié le 19 Juin 2013

Bon, voilà, je m'y suis mise un peu tard ; je n'ai commencé à suivre la série "les revenants" qu'hier. Mais je n'ai pas pu lâcher mon écran d'ordi, je ne voulais en voir qu'un ou deux mais bien sûr je n'ai pas pu m'arrêter, j'étais complètement rivée à l'écran et j'ai regardé six épisodes d'affilée, jusqu'à l'aube ! Bon, il ne m'en reste plus que deux aujourd'hui. Mais j'apprends, et j'en suis très frustrée, qu'il me faudra attendre 2014 pour la série 2 ! On ne peut pas faire ça à des fans !
Pour ceux qui aiment les statistiques, j'ai lu que cette série, qui a été diffusée par Canal + à partir de novembre de l'année dernière, a un budget de 11 000 000 euros et a eu beaucoup de succès ; elle a été suivie en moyenne par épisode par 1 445 000 téléspectateurs, pour une part d'audience de 23.3 % sur les abonnés de Canal+. Elle est la création originale la plus suivie de l'histoire de la chaîne.
 
Ici le site Internet officiel : http://lesrevenants.canalplus.fr/#!/
 
Et le synopsis : Dans une ville de montagne dominée par un gigantesque barrage, le même jour, plusieurs personnes d’âges et de milieux différents, toutes désorientées, cherchent à rentrer chez eux. Ils ne savent pas encore qu’ils sont morts depuis plusieurs années, qu’ils n’ont pas vieilli et que personne ne les attend. Déterminés à reprendre une place qui n’existe plus, ils découvrent peu à peu qu’ils ne sont pas les seuls revenants et que leur retour s’accompagne de dérèglements croissants. Et si ce n’était que le début d’un bouleversement plus majeur encore ?
 
La bande annonce :
 
 Et le premier épisode ! link Serez-vous fans comme moi ?
 
 
 
 
 

Voir les commentaires

Rédigé par Frenchteacher

Publié dans #CINÉMA

Repost 0

Publié le 23 Janvier 2013

   

Vous aimez le cinéma français ? Voici un article que je viens de lire sur lepoint.fr :

Sur la planète, la France est le deuxième cinéma du monde derrière les États-Unis, et arrive en troisième position dans la plupart des pays.    

Le Point : Comment se porte vraiment le cinéma français ?

Eric Garandeau (président du Centre national du cinéma et de l'image animée) : Les résultats sont historiques. Dans une époque de téléchargement, les salles sont extrêmement fréquentées : 216,5 millions d'entrées. Il faut remonter à 1966 pour trouver un chiffre aussi haut. Et 41,6 % de ces entrées concernent des films français. Le plus haut niveau depuis 1984, et 19,6 % de plus qu'en 2010.

... avec les 19 millions d'entrées d'Intouchables : n'est-ce pas l'arbre qui cache la forêt ?

Intouchables est un grand arbre, mais au milieu d'une grande forêt. Cette année, 20 films français ont fait plus de 1 million d'entrées, et 35 plus de 500 000. Rien à déclarer a réalisé 8 millions d'entrées ; The Artist, 3 ; Polisse, 2,4. Et les jeunes arbres sont vigoureux : avec Toledano et Nakache, Donzelli, Maïwenn, Zlotowski... une nouvelle génération de réalisateurs a éclos, une jeune vague qui nous porte à l'international, et y compris dans l'animation : Une vie de chat était en finale aux oscars, Zarafa s'exporte. Sur la planète, la France est le deuxième cinéma du monde en notoriété, derrière les Etats-Unis, et en nombre d'entrées il arrive en troisième position dans la plupart des pays. Le CNC lance aussi un plan pour encourager notre fiction TV, avec des aides bonifiées si la série compte au moins six épisodes, bonus également valable si la série est tournée en anglais. Parce que, quand les Américains voient un film doublé, ils se marrent. Des aides qui, je le rappelle, sont prélevées, grâce au CNC, à l'intérieur du secteur audiovisuel, et pas dans la poche du contribuable.

Y a-t-il encore un effet Cannes ?

Incontestablement. Par le mode de sélection, d'abord : 1 700 films sont examinés, 50 sont sélectionnés. En difficulté, c'est plusieurs fois le concours de l'Ena ! Et puis Cannes est un porte-voix : sans Cannes, The Artist, film muet, n'aurait pas fait la carrière qu'il a faite. Et un excellent film comme L'exercice de l'État de Pierre Schoeller n'aurait peut-être pas trouvé si facilement son public.

Un autre article intéressant et plus récent sur le salaire des acteurs et les subventions pour le cinéma français :  link    

 

Voir les commentaires

Rédigé par Frenchteacher

Publié dans #CINÉMA

Repost 0

Publié le 3 Octobre 2012

Je vous recommande le film Intouchables. C'est un film typiquement français ; il n'y a pas beaucoup d'effets spéciaux. C'est un film qui parle de la relation entre deux personnes. Il y a beaucoup de dialogues et pas beaucoup d'action. C'est amusant, triste, émouvant. Les Français ont adoré ce film, il est très célèbre en France.
Le film raconte l'histoire vraie d'un aristocrate qui a eu un accident. Il est devenu paraplégique. Il s'ennuie beaucoup. Il rencontre un jeune homme qui vient de la banlieue et qui cherche du travail. Il n'a pas d'expérience pour s'occuper des handicapés mais il a beaucoup d'humour. L'aristocrate décide de lui donner une chance. 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Frenchteacher

Publié dans #CINÉMA

Repost 0

Publié le 3 Septembre 2010

 

Source image ; http://www.critikat.com/L-Illusionniste.html

 

J'ai oublié de vous dire que, il y a deux semaines, je suis allée voir un dessin animé du réalisateur Sylvain Chomet. Vous savez, celui qui fait des dessins animés presque sans dialogues ? Il a fait "les triplettes de Belleville" et "Belleville rendez-vous".

Comme j'avais entendu dire que c'était génial, j'y suis allée en compagnie d'étudiants cinéphiles, qui n'avaient pas peur de voir un dessin animé presque muet.

Je n'avais pas eu le temps de lire l'histoire avant d'entrer dans la salle. Alors je m'attendais à (s'attendre à = to expect) de très belles images, des personnages bizarres mais attachants (endearing) et une histoire un peu loufoque (crazy, off the wall).

Je me suis trompée (I was mistaken). Pas sur la qualité des images. Oh non ; c'était sublime ! Les paysages écossais et Edinbourg dans les années 50, tout était magnifique. J'ai trouvé que beaucoup de plans étaient beaux comme des aquarelles.

En revanche, les personnages et l'histoire étaient beaucoup plus simples que ce à quoi je m'attendais, ce qui ne m'a pas déplu (déplaire à = to displease), au contraire.

 

Alors, de quoi ça parle, me demandez-vous.

Eh bien c'est l'histoire d'un illusionniste et apparemment cela serait basé sur la propre histoire de Jacques Tati qui aurait fait le tour des music-halls de Paris en début de carrière. On reconnait bien le personnage de Tati, qui s'appelle Tatische dans le film, comme son nom d'origine. Tatische n'a plus beaucoup de succès avec ses petits tours de magie qui n'impressionnent plus le public blasé. Il décide donc d'accepter une invitation à jouer dans un minuscule village d'Ecosse, qui vient tout juste d'accéder à l'électricité. Là, il rencontre un franc succès et aussi une petite fille, Alice, qui s'émerveille devant ses tours, prend sa magie pour de la réalité et le suit jusqu'à Edinbourg quand il poursuit son tour.

 

Ce dessin animé parle donc de la relation entre ce magicien démodé et une petite fille attirée par les lumières.

J'avoue avoir été déçue parce que je voyais cette relation d'une manière très poétique mais, au fil du dessin animé, je me suis rendue compte qu'Alice était plus attirée par les jolis manteaux et les chaussures de luxe que par les lapins qui sortent des chapeaux.  

Mais j'ai passé un bon moment et j'ai surtout apprécié la qualité des images ; je me suis régalée (= I had a feast. Can be used for any truly enjoyable experience, not only food).

 

Maintenant, une petite note. Savez-vous que "l'illusionniste" aurait coûté 13 millions de livres et aurait employé environ 300 personnes ?

Le film est sorti en France dans 84 salles le 16 juin 2010 et aurait rapporté 485 000 euros lors du premier week end. Malheureusement, il a disparu en fin de mois pour laisser place au troisième épisode de "Shrek" qui aurait rapporté 11 millions de dollars dès la première semaine de sa sortie.

Même scénario en Angleterre ; "l'illusionniste" est sorti dans 42 salles en août 2010 et aurait généré 161 900 livres, loin derrière les presque 4 millions du dessin animé "The expendables" dès la première semaine.

 

 

Alors, tout comme Tatische qui n'intéressait plus son public, attiré par la nouvelle mode des stars de Rock n' roll, Chomet lasse t-il les spectateurs avides de grosses productions et de dessins animés en 3D?

 

 

 

 

J'ai l'impression que Chomet avait un combat en créant ce dessin animé au goût d'autrefois. Il voulait nous prouver que nous pouvions toujours aimer le beau travail fait main plutôt que les images d'ordinateur sans émotion.

Hélas, son petit nombre d'entrées montre que les gens amoureux de ce genre de dessins animés se font malheureusement de plus en plus rares.

 

A quand le cinéma uniquement en 3D

et nos films en 2D dans les musées ?

 

 

 

Note sur le conditionnel passé :

-Trouvez les sept verbes au conditionnel passé.

-Qu'exprime le conditionnel passé dans ce texte ? Pourquoi est-il un temps souvent utilisé par les journalistes ?

 

Structure du conditionnel passé :

J'aurais fait, tu aurais pris, il aurait vu, nous aurions compris, vous auriez aimé, ils auraient lu.

Je serais allé(e), tu serais parti(e), il serait resté, nous serions sorti(e)s,

vous seriez retourné(e)(s), elles seraient passées.

Je me serais promené(e), tu te serais réveillé(e), elle se serait levé(e), nous nous serions baigné(e)s, vous vous seriez amusé(e)(s), ils ne se seraient pas ennuyés.

Voir les commentaires

Rédigé par frenchteacher

Publié dans #CINÉMA

Repost 0

Publié le 30 Août 2010

 Source photo ; europe1.fr

 

C'est avec tristesse que j'ai appris la mort du réalisateur Alain Corneau. Il est décédé aujourd'hui, à l'âge de 67 ans, des suites d'un cancer. Il vient de finir son dernier film, "Crime d'amour", avec les actrices Kirstin Scott Thomas et Ludivine Sagnier, sur le sujet du harcelèment au travail.

 

Alain Corneau était un cinéaste touche-à-tout et respecté dans la profession.

J'ai vu son film "Tous les matins du monde" quand j'étais adolescente et ce film m'a beaucoup touchée. C'était en 1992. Ce film raconte l'histoire d'un violiste au XVIIe siècle (avec Gérard Depardieu et son fils Guillaume comme acteurs). Le public a adoré ce film et il a reçu le César du meilleur film.

 

 

 

Alain Corneau, né le 7 août 1943, était en fait musicien de formation. Puis, il a fait une école de cinéma. Il a fait des films de genres très variés, policiers, historiques, des comédies, des films a gros budget et des films plus personnels. Il a fait jouer l'actrice Sylvie Testud deux fois. En 2003 dans "Stupeurs et tremblements", basé sur le livre d'Amélie Nothomb -J'ai beaucoup aimé le livre ainsi que le film- et dans "Les Mots bleus" en 2005.

 

 

En 2007, il a donné vie à un projet de plus de trente ans, son ultime polar : "Le Deuxième souffle", avec Daniel Auteuil, Monica Bellucci, Jacques Dutronc et Michel Blanc. 

 

 

Deux prix importants ont salué la carriere d'Alain Corneau ;

En 2004, le prix René-Clair pour toute sa carrière.

En 2010, le prix Henri-Laglois a encore récompensé l'ensemble de son travail en tant que réalisateur, producteur, scénariste et occasionellement acteur.

 

 

Sa filmographie ;

 

2010 "Crime d'amour"

2009 "La Guerre des miss" de Patrice Leconte (acteur) 

2007 "Le deuxième souffle"

2005 "Les Mots bleus" 
2003 "Stupeur et tremblements"
2000 "Le Prince du Pacifique"

1997 "Le Cousin" 
1995 "Lumière et compagnie" de Lasse Hallström
1995 "Le Nouveau Monde"
1992 "Patrick Dewaere" de Marc Esposito

1991 "Contre l'oubli" de Chantal Akerman
1991 "Tous les matins du monde"
1989 "Nocturne indien"
1986 "Le Mome"
1984 "Fort Saganne"
1982 "Le Choix des armes"
1979 "Série noire"
1979 "Target : Harry" de Roger Corman (Assistant réalisateur)
1977 "La Menace"
1976 "Police Python 357"

1974 "France, société anonyme"
1973 "Défense de savoir" de Nadine Trintignant (Scénariste)

1971 "Ca n'arrive qu'aux autres" de Nadine Trintignant (Assistant réalisateur)
1970 "Le Mur de l'Atlantique" de Marcel Camus (Assistant réalisateur)
1970 "L'Aveu" de Costa-Gavras (Assistant réalisateur)
1970 "Un été sauvage" de Marcel Camus (Assistant réalisateur)

 

Et vous, qu'avez-vous vu d'Alain Corneau ?

Voir les commentaires

Rédigé par frenchteacher

Publié dans #CINÉMA

Repost 0

Publié le 14 Août 2010

Voici un classique du cinéma français.

Ce film est triste mais très beau. Il est bien connu en France. C'est un film ancien mais l'histoire est intemporelle. C'est l'histoire de rivalités de propriétaires dans le sud de la France. Les paysages (landscapes) sont magnifiques, la musique est inoubliable et les acteurs jouent super bien.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par frenchteacher

Publié dans #CINÉMA

Repost 0

Publié le 23 Juillet 2010

J'adore le film Amélie.
J'ai vu (I saw) ce film 3 fois (times) au cinéma et beaucoup de fois en dvd.
J'adore la musique, Paris, l'histoire, les personnages... C'est mon film préféré ! 
 
Regardez le film après la troisième minute.
Le film présente le père d'Amélie et la mère d'Amélie.
Qu'est-ce qu'ils aiment, qu'est-ce qu'ils n'aiment pas ?
Et vous ? Qu'est-ce que vous aimez ? Qu'est-ce que vous n'aimez pas?
Quelle est votre opinion du film Amélie ? Vous connaissez ce film ?
Quels films français connaissez-vous ?
Quels acteurs et actrices préférez-vous ?
Vous avez aimé ?

Voir les commentaires

Rédigé par frenchteacher

Publié dans #CINÉMA

Repost 0