Un professeur d'histoire qui ne respecte pas trop les lieux "du souvenir" (Fle B2 le conditionnel et subjonctif passés)

Publié le 2 Février 2014

 

Voici un fait divers assez incroyable : un professeur d'histoire, qui était allé en Pologne avec ses étudiants dans le cadre d'un voyage éducatif sur la mémoire, aurait dérobé des objets venant d'Auschwitz :

"Jeudi, à l'aéroport de Cracovie, en Pologne, la douane a trouvé d'étranges objets dans la poche d'un professeur d'histoire de la région lyonnaise. En l'occurrence, des ciseaux et une douille provenant du camp d'extermination d'Auschwitz, rapporte Le Progrès.

«Le professeur a admis que ces objets provenaient du camp», a précisé Urszula Podraza, porte-parole de l'aéroport de Cracovie interrogé par le quotidien.

Selon Jean-Christophe Bidet, inspecteur d'académie adjoint de l'Académie de Lyon, le professeur aurait permis à un élève de ramasser les deux objets après leur découverte sur le sol. «Comme ils étaient poussiéreux, l'enseignant dit les avoir mis dans un mouchoir en papier, puis dans sa poche», a-t-il déclaré au Progrès. Le professeur n'aurait pas eu l'intention de dérober des objets de valeur.

Le vol de ces objets n'en est pas moins un délit. «Selon la loi polonaise, le camp est un espace protégé et il est illégal de s'emparer de quelque objet que ce soit sur le site», précise Urszula Podraza. En cas de vol d'un objet protégé, la peine encourue est de dix ans de prison.

En «l'absence d'intention malveillante», les autorités polonaises ont décidé de laisser le professeur prendre son avion pour la France avec ses élèves.

Le professeur s'est excusé auprès de la présidente du conseil général du Rhône."

Je trouve surprenant que ce professeur ait pu trouver de tels objets traînant sur le sol.

Je suis encore plus surprise que ce professeur ait ramassé ces objets et les ait oubliés dans sa poche, sous prétexte qu'ils étaient poussiéreux...

Dans tous les cas, c'est assez ironique que ce soit un professeur d'histoire qui ait commis ce délit. N'est-il pas le mieux placé pour transmettre le devoir de mémoire ? Et on dit que les jeunes ne respectent pas l'histoire !

Une internaute a suggéré qu'il aurait pu prendre une photo des objets plutôt que les objets eux-mêmes. Mais peut-on prendre des photos dans un camp de concentration ?

Si j'avais été la présidente du conseil général du Rhône, je lui aurais donné 100 lignes à copier sur le devoir de mémoire. Non mais ! 

Rédigé par Frenchteacher

Publié dans #PETITE PHILOSOPHIE

Repost 0
Commenter cet article