Qui était Jules Vallès ? (Fle A2-B1)

Publié le 27 Octobre 2013

Ce matin, nous avons changé l'heure à nos pendules, j'ai donc une heure de plus pour me promener sur Internet. Comme d'habitude, je vais sur YouTube. J'écoute de la musique, je regarde des films ou des documentaires. Je suis tombée sur une émission que j'aime bien et qui s'appelle "Les Maternelles". Cette émission parle des bébés, de l'éducation et dans cette vidéo ils parlaient de la fessée. Comme j'ai appris récemment que 83% des Français donnent une fessée à leurs enfants de temps en temps et qu'ils seraient contre une loi interdisant la fessée, alors que beaucoup de pays européens ne recommandent pas cette pratique, j'ai décidé de regarder cette émission :
 
   
L'émission a présenté un cours reportage intéressant sur l'histoire de la fessée (regardez à partir de la minute 8:45). Ce reportage a dit que l'auteur Jules Vallès a été la première personne à parler de son expérience personnelle et du fait qu'il avait été battu tous les jours par ses parents.
Qui était Jules Vallès ? Le nom me dit quelque chose. Oui, oui, son livre "l'enfant" est bien connu. Je cherche sur Internet et je trouve même un site où on peut lire son livre en entier : link
Voici le premier paragraphe : "Ai-je été nourri par ma mère ? Est-ce une paysanne qui m’a donné son lait ? Je n’en sais rien. Quel que soit le sein que j’ai mordu, je ne me rappelle pas une caresse du temps où j’étais tout petit ; je n’ai pas été dorloté, tapoté, baisoté ; j’ai été beaucoup fouetté.
 Ma mère dit qu’il ne faut pas gâter les enfants, et elle me fouette tous les matins ; quand elle n’a pas le temps le matin, c’est pour midi, rarement plus tard que quatre heures."
Je continue mes recherches sur Jules Vallès. Il n'a pas écrit beaucoup de livres, pourtant son nom m'est très familier. Qui est-il ? J'apprends qu'il est né en 1832 et qu'il est mort en 1885. Il a eu une enfance malheureuse et pauvre. Son père était un instituteur très strict, sa mère une paysanne violente. C'est gai ! Jules Vallès est devenu un révolutionnaire, journaliste et écrivain d'extrême gauche. Il a fondé le journal le cri du peuple. Il a été condamné à mort et a dû s'exiler pendant neuf ans. Il a écrit une trilogie largement autobiographique dont le premier tome s'intitule "l'enfant".
Jules Vallès est enterré au cimetière du Père Lachaise. On dit que cent mille personnes ont assisté à ses funérailles.  
 
Une citation de Jules Vallès :
"J'ai toujours été l'avocat des pauvres, je deviens le candidat du travail, je serai le député de la misère ! La misère ! Tant qu'il y aura un soldat, un bourreau, un prêtre, un gabelou, un rat-de-cave, un sergent de ville cru sur serment, un fonctionnaire irresponsable, un magistrat inamovible ; tant qu'il y aura tout cela à payer, peuple, tu seras misérable !"
 
Mon article sur la fessée ; Pour ou contre la fessée ? (Fle A2-B1)
 

Rédigé par Frenchteacher

Publié dans #LITTÉRATURE

Repost 0
Commenter cet article