Quelle est l'origine du mot banlieue ? (Fle A2 - B1)

Publié le 27 Mars 2011

Récemment, je lisais un article avec un étudiant où il y avait le mot "banlieue". "Ca vient d'où le mot banlieue," me demande t-il. Bien sûr, il savait déjà que la banlieue, c'est une zone d'habitation autour du centre-ville. Mais je n'ai pas su lui expliquer l'étymologie. Rendue chez moi, j'ai couru à mon ordinateur. Vive Internet ! Je connais maintenant l'origine du mot. Et, comme d'habitude, j'ai trouvé ça tellement intéressant qu'immédiatement j'écris un article pour vous faire partager ma découverte.

La banlieue, m'explique le dictionnaire étymologique, est un mot très ancien qui vient de l'époque médiévale. la ban-lieue est en fait l'espace d'environ une lieue autour d'une ville sur lequel s'étendait le ban dans la société féodale.

 

La lieue a comme origine la distance que peut parcourir un homme à pied ou à cheval en une heure et représente environ 4 kilomètres.

Et qu'est-ce que c'est, un ban ? C'est une proclamation officielle, publique de quelque chose. Aujourd'hui encore, on publie les bans des futurs mariages.

Le mot ban signifie aussi une condamnation à l'exil, mettre au ban de la société, bannir.

 

Alors voilà, vous connaissez l'origine du mot banlieue !

 

Mais mon site Internet me fait remarquer aussi que la banlieue n'a pas toujours eu une mauvaise réputation en France. Aujourd'hui, on parle des problèmes de banlieue et on fait souvent l'opposition entre les banlieues françaises populaires et les banlieues d'Angleterre, réputées pour être appréciées par les classes moyennes ou aisées. Mais sachez qu'à Paris, la banlieue qui s'est développée dans la première moitié du 19e siècle était bourgeoise et qu'on a crée le chemin de fer pour la desservir ; c'était la ligne de Paris à Saint-Germain en Laye.

  

 

Qui aurait crû qu'il y eût tant à dire sur le mot banlieue...

Rédigé par frenchteacher (fle)

Publié dans #EXPRESSIONS IDIOMATIQUES

Repost 0
Commenter cet article

louise licheri 17/04/2015 10:42

Bonjour , prof de français en Sardaigne, j'ai utilisé la chanson Rap de Grand Corps Malade " je viens de là" pour leur expliquer la banlieue et l'argot et le verlan..

Frenchteacher 17/04/2015 13:37

Magnifique texte ! Merci mille fois de me l'avoir fait découvrir.

Catherine 10/02/2015 17:06

Bonjour, Pour des raisons multiples mais souvent liées à l'idée de se protéger d'un danger (les invasions venaient de l'Est en France et en Europe et de la mer en Angleterre pour Londres) les banlieues priviligiées se situent à l'Ouest et les banlieues pauvres à l'Est des capitales d'Europe. Paris ne fait donc pas exception. Par contre Paris est restée plus longtemps que les autres, fortifiée, encerclée de barrières, appelées portes par la suite, et encore visibles aujourd'hui, comme par exemple la Porte de Saint Denis. Ces portes étaient fermées la nuit, et de jour, pour entrer dans Paris, il fallait payer le péage, pour les piétons, et l'octroi, pour les marchandises, ces barrières furent la cause d'une des premières émeutes de la révolution de 1789. L'octroi, cette très efficace barrière fiscale, a été maintenu jusqu'en 1943. Une des portes qui contrôlait l'accès des piétons était encore en fonction pendant la deuxième guerre mondiale. Une autre "frontière" de Paris avec sa banlieue, qui la différencie des grandes capitales et se maintient de nos jours c'est son métro, le métro de Paris est le plus réduit du monde avec seulement 218 kilomètres. Il a été conçu dès le départ pour n'être que strictement urbain. Les métros de Londres et New York circulent jusqu'à plus de 2 heures de trajet vers leurs banlieues et sur plus de 400 kilomètres. La volonté de ne pas ouvrir Paris à sa banlieue ne date pas d'hier.

Frenchteacher 10/02/2015 17:39

Merci pour toutes ces informations !