"Prendre à brûle pourpoint", mais qu'est-ce qu'un pourpoint ? (Fle B2)

Publié le 8 Juillet 2012

Je lisais un document récemment où la personne avait écrit l’expression « prendre à brûle pourpoint » qui, comme vous le savez, s’utilise pour dire qu’une personne a été prise par surprise. L’auteure avait écrit brûle pour point et non pas pourpoint, ce qui m’a interpellée et m’a, comme toujours, interrogée sur l’origine de cette expression. Je n’y avais jamais réfléchi. C’est vrai, qu’est-ce qu’un pourpoint et pourquoi le brûle-t-on ?

undefinedFigurez-vous que l’origine est militaire et est très ancienne ; elle daterait du XVIIème siècle, quand les gens portaient des vêtements que l’on appelait pourpoints.

 Quand un homme s’approchait silencieusement d’un autre et tirait un coup de feu sur son ennemi à courte distance, le pourpoint de celui-ci s’en trouvait brûlé. Prendre quelqu’un à brûle pourpoint, c’était donc, comme nous le disons encore aujourd’hui, le prendre par surprise puisque que la victime n’avait pas entendu l’autre venir.

 

Personnellement, je trouve, encore une fois, l’histoire des expressions idiomatiques absolument magique. Et maintenant, je trouve très amusant le fait que des gens habillés de jeans et tee-shirts disent « il m’a pris à brûle pourpoint » !

Rédigé par Frenchteacher

Publié dans #EXPRESSIONS IDIOMATIQUES

Repost 0
Commenter cet article