Pourquoi passer le vin en carafe ? (Fle B1- B2 vocabulaire du vin)

Publié le 27 Août 2010

 

 

Source photo ; link

 

Passer le vin dans une carafe, est-ce que c'est juste pour faire joli sur la table ?

Eh non. Apparemment, le vin aurait besoin de respirer avant d'être bu.

 

Explications du site www.vinsdeloire.fr ;

 

"Carafer un vin

L'opération de passer le vin en carafe consiste à oxygéner un vin jeune qui a besoin de prendre l'air pour mieux révéler son terroir, ses arômes, sa personnalité.

Afficher l'image en taille réelleLa mise en carafe permet un vieillissement accéléré notamment pour les vins consommés un peu avant leur date d'apogée.

Pour cela, les carafes en verre transparent à fond large sont recommandées.
Mais attention, le vin se conserve difficilement en carafe. Le consommer dans les 24 heures.

À noter : les vins blancs puissants et racés méritent eux aussi un passage en carafe.

 

Décanter un vin
On carafe également les vins âgés pour les décanter ; séparer la partie solide (tannins et matières colorantes) du liquide.

On préfèrera des carafes peu évasées pour éviter un contact trop important avec l'air.
Les vins âgés sont fragiles ; il faut les manipuler avec précaution.
Il est conseillé de les verser délicatement dans la carafe sous un éclairage suffisant (bougie, lampe) permettant de discerner le dépôt et de s'arrêter à temps."

 

 

 

En me promenant sur Internet, je suis tombée sur le blog de Cyril, un passionné du vin. Et je trouve que Cyril explique très bien la différence entre carafer et décanter.

Voici donc un extrait du blog de Cyril (http://passionduvin.over-blog.com/);

"Souvent, on me pose la question : comment faut-il faire à la maison pour décanter un vin ?  Faut- il le mettre en carafe tout de suite après l’avoir ouvert ou faut-il attendre ? Etc, etc…
 
Il faut tout d’abord bien différencier le « carafage » de la décantation.  Le « carafage », c’est l’action de transvaser le vin de la bouteille dans une carafe et cela d’une manière plus ou moins énergique afin de développer ses arômes. C’est comme la naissance d’un nouveau né avec ses premiers cris, en développant ses poumons. Cette action ne nécessite pas l’usage d’une bougie. Plus la carafe est grande et meilleure en sera l’oxygénation.
 
* ASTUCE : J’utilise une carafe à magnum pour oxygéner une bouteille. Suivant la concentration des vins, je n’hésite pas à les remuer plus ou moins violemment dans cette même carafe. De plus les vins jeunes doivent être ouverts longtemps à l’avance. Et même certains vins peuvent supporter une journée d’ouverture et être bus le lendemain, notamment des vins corsés ou ayant beaucoup de matières.
Tout le monde s’accorde à dire que les vins jeunes doivent être carafés et non décantés.
 
A contrario, les grands vins, avec l’âge prennent du dépôt. Et là, la décantation prend tout son sens ! Elle est l’action de séparer le vin de son dépôt  par le biais d’une lumière d’appoint qu’est la bougie. Elle ne sert pas à chauffer le vin, comme j’ai pu l’entendre maintes et maintes fois. Il est bien évident que le vin doit être remonté de la cave délicatement et horizontalement, afin de ne pas remettre le dépôt en suspension !!! Il est préférable d’utiliser une carafe du type canard ou aiguière  et de décanter d’une manière délicate et sans à-coups jusqu’à l’apparition du dépôt dans le col de la bouteille.
 
* ASTUCE : Pour cela,  il faut enlever la totalité de la collerette pour mieux voir et essuyer le col de la bouteille afin d’enlever toute salissure avant de transvaser !!!! Et surtout, il est nécessaire  d’ AVINER LA CARAFE, c’est à dire mettre un peu de vin dans la carafe, afin d’enlever toute poussière et résidu de produit vaisselle. Cela prépare l’arrivée du vin. Le vin de cet avinage sert de suite à contrôler si la bouteille à carafer ou à décanter n’est pas bouchonnée ou ne présente pas d’autres défauts notoires. Cela vous gagnera du temps mais hélas pas d’argent si la bouteille est foutue !
 
Les très vieilles bouteilles, je n’y touche pas. Sitôt débouchées, sitôt goûtées et servies. Il serait dommage que l’air ambiant profite des peu d’arômes que renferme la bouteille.
Je vous joins la photo de D. Mauvin, celui là, il a un nom prédestiné. Il est échanson d’argent et il vous montre le bon geste et la bonne prise en main de la bouteille ! ALLEZ, BONNE DECANTATION !!!!
 
Par cyril passion du vin - Publié dans : passionduvin 

Rédigé par frenchteacher

Publié dans #GASTRONOMIE

Repost 0
Commenter cet article

Lucie R 21/02/2011 15:31



Je doir carafer le vin dans notre prochaine classe de civilisation!