Pour ou contre la fessée ? (Fle A2-B1)

Publié le 18 Octobre 2013

 

Selon une étude américaine, les enfants qui recoivent fréquemment la fessée auraient tendance à devenir agressifs en grandissant.Je lis sur Internet qu'un père a été condamné à verser 500 euros d'amende et 150 euros à la mère pour préjudice moral parce qu'il a donné une fessée à son fils de 9 ans. Devant les juges, il a expliqué que son fils lui manquait de respect et ne lui disait plus bonjour. Quelle drôle d'idée de donner une fessée pour que son fils ait envie de lui dire bonjour ! Les parents sont en instance de divorce et le père se dit subir "la pression actuelle de ne pas avoir le droit de corriger ses enfants".

Quelques statistiques :

- 23 sur 27 pays de l'Union Européenne ont une loi pour interdire toute forme de punition corporelle. Cette loi n'existe pas en France. Elle existe en Suède depuis 30 ans.

- 83% des Français seraient contre l'interdiction de la fessée.

- 45% pensent que la fessée apprend le respect de l'autorité aux enfants.

- 67% des parents disent avoir déjà donné une fessée à leur enfant.

- La fessée rendrait les enfants agressifs et les médecins semblent pour une loi contre les châtiments corporels.

 

Quelques commentaires d'internautes sur le sujet :

"Si vous aviez mal fait votre boulot, vous aimeriez que votre patron vous colle un pain ? Pourtant, ce serait dans un but purement éducatif. Si vous ne rangiez pas vos chaussettes, accepteriez-vous que votre femme vous frappe pour vous apprendre les bonnes manières ? Et vous mesdames, vous trouveriez normal que votre mari vous file une torgnole parce le repas est brûlé ? J`en doute beaucoup.
Alors pourquoi le ferait-on à un enfant ? Les enfants ne seraient donc pas des êtres humains à part entière ?
Franchement si c'est si difficile d'élever des enfants, il y a une solution ; NE PAS EN FAIRE !"

Mathilde Mériel

 

"Au temps où parents et éducateurs infligeaient des punitions physiques, il n'y avait pas d'enfants irrespectueux envers leurs parents, maîtresse d'école, professeurs, camarades de classe, voire même passants croisés dans la rue ! Et les "incivilités" comme carreaux cassés, tags, installations publiques dégradées ou détruites … étaient beaucoup plus rares …

Le respect d'une "norme" de comportement en société n'est pas inné et doit s'inculquer, éventuellement par une fessée … "Qui pardonne une fois est un sage, qui pardonne deux fois est un imbécile …" dit 'approximativement l'adage chinois !"

Hubert Meyer

 

Et vous, avez-vous reçu beaucoup de fessées ?

Etes-vous pour ou contre ?

Que pensez-vous de l'éducation actuelle des enfants ? Sont-ils moins polis qu'avant ?

Avez-vous observé une différence entre les enfants français et ceux des pays où la fessée est interdite ?

Rédigé par Frenchteacher

Publié dans #PETITE PHILOSOPHIE

Repost 0
Commenter cet article

Arantxa 07/12/2013 17:55


Bonjour Vanessa,


Cela fait quelques mois que je connais votre blog. Je lis régulièrement vos articles et je m'en sers souvent dans mes cours.


MERCI pour votre partage. Très cordialement.


Arantxa, formatrice FLE à Bourges

Frenchteacher 09/12/2013 12:56



Merci beaucoup pour votre commentaire Arantxa, cela me fait très plaisir. N'hésitez pas à me contacter si si vous avez des questions ou des suggestions. Bonne
continuation !