L'OCDE analyse le taux de bonheur dans le monde (Fle A2-B1)

Publié le 2 Juin 2013

   

Ah, voilà un sujet qui m'intéresse ! Ce matin, j'apprends que l'OCDE a étudié le bonheur dans ses 34 pays membres et nous offre un classement de ces pays selon 11 critères. Quels critères prendriez-vous pour juger du bonheur dans une société ?

L'OCDE a retenu les questions du logement, des revenus, de l'emploi, des liens sociaux, l'éducation, l'environnement et la santé, l'engagement civique, le sentiment de satisfaction et celui de la sécurité, enfin l'équilibre entre le travail et la vie personnelle. Tant de sujets à discuter ! Est-ce important pour vous d'être propriétaire ? Comment estimez-vous le niveau de satisfaction d'une société ? Que représente le travail dans votre vie ?

Pensez-vous qu'il manque des critères ? Personnellement, j'aimerais que certaines notions soient comparées entre les pays ; l'esprit d'accueil et de tolérance, le respect de son voisin, l'entraide, l'engagement politique et social, l'égalité entre les hommes et les femmes, l'accès à l'information, les droits de l'homme.

Je pense que le pays où je serais la plus heureuse aurait des rues propres et accueillantes, il y aurait de magnifiques parcs et beaucoup de bibliothèques, de bâtiments publics et de festivals. Les paysages seraient variés et la gastronomie riche et délicieuse. Il y aurait une culture riche, ancienne et active. Les gens parleraient plusieurs langues et seraient très aimables. Il y aurait beaucoup de choses à faire, à voir, à apprendre. Ce serait un pays de partage et où tout le monde mangerait à sa faim. 

Vous avez ici l'analyse des résultats de la France : link

Deux choses intéressantes ; la santé est le critère le plus important pour les Français et ils accordent plus d'importance aux liens sociaux que les autres pays. 

 

Mais n'est-ce pas impossible de comparer la notion de bonheur dans des pays aussi différents que ceux en Amérique latine, en Afrique ou en Asie ? Par exemple, les résultats montrent que les personnes vivant en Amérique latine accordent plus d'importance aux choses matérielles que ceux d'Amérique du nord. Mais n'est-ce pas facile de dire ne pas s'intéresser à quelque chose que l'on obtient facilement ? 

De même, les Français ne semblent pas si contents de leur éducation. Faut-il leur rappeler la chance qu'ils ont de ne pas avoir à payer des frais faramineux comme en Angleterre ou de devoir s'endetter à vie pour obtenir un diplôme comme en Suède ? Le problème, c'est qu'on ne sait pas la chance qu'on a. Difficile donc d'évaluer notre propre bonheur. On s'imagine toujours que l'herbe est plus verte chez le voisin.

Les Français ont aussi toujours tendance à se plaindre plus que les autres. Ainsi, on arrive en 18ème position, alors que les Anglais sont en 10ème position. Franchement, je ne pense pas que les Anglais soient si heureux comparé à nos compatriotes. Quand on voit la violence dans leurs rues, le niveau de pauvreté, le climat qui les fait fuir à l'étranger dès ils peuvent s'offrir des vacances, les transports en commun si chers et qui n'arrivent jamais à l'heure, leurs docteurs du service public qui recommandent de se faire soigner à l'étranger...

A mon avis, si l'on était un peu plus reconnaissants de ce que notre pays a à offrir en termes de santé, d'éducation, de richesse du patrimoine, de qualité de vie, on arriverait bien plus haut dans ce classement.

 

Et quels sont les résultats, me demanderez-vous ? 

1 - L'Australie

2 - La Suède

3 - Le Canada

4 - La Norvège

5 - La Suisse 

6 - Les Etats-Unis

7 - Le Danemark

8 - les Pays-Bas

9 - L'Islande 

10 - Le Royaume-Uni

 

Je voudrais rappeler que ce classement n'a pas été produit par l'OCDE mais par les habitants de chaque pays eux-mêmes. Ne fuyez donc pas vers l'Australie ou le Canada en pensant que vous y serez plus heureux. On emporte souvent ses problèmes avec soi, l'important est de voir la vie du bon côté et d'apprécier ce que nous avons ;) 

   

Rédigé par Frenchteacher

Publié dans #PETITE PHILOSOPHIE

Repost 0
Commenter cet article