Un peu plus de Tryo?

Publié le 26 Janvier 2009

 


"J'ai rien prévu pour demai

 

 


{Refrain:}
J'ai rien prévu pour demain (I haven't planned thing for tomorrow)
Mais c'est déjà bien d'y penser (but it's already good to think about it)
Et je pense que demain matin (and I think that tomorrow in the morning)
J'aurai du mal à me lever (it will be hard to wake up)
Je n'ferai pas 39 heures (I won't work 39 hours)
Pour 40 francs de l'heure (for 40 francs per hour)
Et vos 5000 francs de bonheur (and your 5000 francs of happiness)
J'en veux même pas pour mon 4 heures (I don't even want them)
OK, je me lève un peu tard (ok, I get up a bit late)
J'enchaîne direct sur un pétard (direct I smoke)
Mais c'est que ma vie ne va pas vers les dollars (my life doesn't go to money)
Que pourrait me rapporter ma guitare (what could my guitar bring me?)
Ma vie n'est qu'une utopie (my life is only utopia)
Un monde tranquille sans trop d'hypocrisie (a calm world without hypocrysie)
Où tout le monde a compris (where everybody understood)
Que donner à quelqu'un c'est se faire un ami (that to give to someone makes you friends)
Où sont les politiciens qui savent que j'existe (where are the politicians who are aware of my existence?)
Ceux qui pourraient dès demain nous mettre sur la bonne piste (those from tomorrow who could lead me)
J'insiste, dès maintenant je veux voir la liste (I insist, I want to see the list)
De tous les indiens du front de libération utopiste (of all indians from the utopist party of liberation)
Qui va se mouiller pour les droits de l'enfant (who will fight for the children' rights?)
Que tout le monde ait droit à un appartement (for everybody to have a flat?)
Apparemment personne n'est près à aller de l'avant (apparently nobody is ready to go ahead)
C'est vrai que pour pouvoir penser il faut avoir du temps (it is true that to think you need time)
Le pouvoir, les dollars, l'exploitation, le marché noir (power, dollars, exploitation, black market)
Ça laisse très peu de temps à ceux qui crèvent sur le trottoir (leave little time for the ones who die)
Plus d'espoir pour y croire juste quelques cauchemars(no more hope to believe, only nightmares)
Même plus droit à un rêve juste à une vie illusoire (not even the right for a dream, just illusions)
{au Refrain}
Pourrions nous avoir du temps pour savoir qui on est ? (could we have time to know who we are?)
Pour s'occuper de nos enfants, connaître notre voisin de palier ? (To take care of our kids, get to know our neighbor from next door?)
Pour que les fêtes du week-end (for the parties at week ends)
Puissent s'étendre à toute la semaine (last he whole week)
Pour qu'les c.... du FN (for the ass.... of the nazi parti)
S'alimentent plus sur nos problèmes (stop using our problems for their propaganda)
Pourrions nous avoir du temps pour discuter avec l'ennemi ? (could we have time to discuss with our ennemy?)
Pour draguer une des caissières qui bosse au monoprix (to chat up the cashier at the supermarket)
Pour faire du sport, pour boire un verre, s'occuper d'la qualité de l'air (to do sports, have a drink, take care of the quality of air)
Pour aller voir tout là haut comment va notre univers ... (to go up there see how our universe is doing)
Je ne vis plus pour un système (I don't live anymore for this)
Nan, qui va contre la nature humaine (which goes against human nature)

Qui nous fait croire que nos gènes
Ont optés pour le travail à la chaîne
Un monde où on nous enchaîne
Aux valeurs de la haine
Fait-lui croire, fait-lui croire que tu l'aimes
Pour plus tard à la Toussaint lui porter des chrysanthèmes
Pourrions avoir du temps pour croire en Dieu
Pourrions rester enfant avant de devenir vieux
Pourrions avoir un peu de vent dans nos cheveux
Ça parait pas important mais c'est très bon pour eux.
Pourrions avoir du temps pour admirer la nature
Pour respirer autre chose que des hydrocarbures
Pour ne plus voir l'Amazonie se transformer en tas de sciure
Pour se faire une idée du présent un soupçon du futur
Pourrions avoir du temps pour apprendre à vivre ensemble
Pour ne pas être chacun dans notre coin si la terre tremble
Pour acheter c'qu'on a besoin où pour pouvoir vendre
Ce qui nous serre à rien et rend envieux le voisin
{au Refrain}

{C}

 

 


Toi et moi
Cette chanson parle d'un homme qui écoute l'actualité (the news). Il y a des problèmes économiques, des greves strikes), la pollution, la guerre (war) dans le monde, l'Iran, le Tibet.... le refrain (chorus) dit ;

Toi et moi, dans tout ça, on n'apparaît pas, (you and me in all this we don't appear)
On se contente d'être là, on s'aime et puis voilà on s'aime. (we are just here, we love each other, that's all)
Toi et moi dans le temps, au milieu de nos enfants, (you and me in time, in the middle of our kids)
Plus personne, plus de gens, (no more people)
Plus de vent, on s'aime (no more wind?? we love each other)


Ce matin, 3000 licenciés, grève des sapeurs pompiers,
Embouteillage et pollution pour Paris agglomération.
Ce matin, l'Abbé Pierre est mort, on l'enterre sur TF1,
2 clochards retrouvés morts près du canal St Martin.
Ce matin, le CAC va de l'avant, 2 soldats de moins pour l'occident,
10 civiles de tués à Bagdad dans les bras sanglants des Giads.
Toi et moi, dans tout ça, on n'apparaît pas,
On se contente d'être là, on s'aime et puis voilà on s'aime.
Ce matin, menace de grippe aviaire, trop de fascisme en Bavière,
L'Iran travaille au nucléaire et Areva squatte le Niger.
Ce matin, rapport sur le climat, il ne survivrait que les rats,
Fonte des glaces en Alaska et grosses chaleurs en Angola.
Toi et moi, dans tout ça, on n'apparaît pas,
On se contente d'être là, on s'aime et puis voilà on s'aime.
Toi et moi dans le temps, au milieu de nos enfants,
Plus personne, plus de gens,
Plus de vent, on s'aime
Ce matin
Ce matin, pendaison de Saddam, l'ONU crie au scandale,
Le Tibet se meurt sous les balles, d'une Chine qui fait son capital.
Toi et moi, dans tout ça, on n'apparaît pas,
On se contente d'être là, on s'aime et puis voilà on s'aime.
Toi et moi dans le temps, au milieu de nos enfants,
Plus personne, plus de gens,
Plus de vent, on s'aime
Ce matin, il fait presque beau, ça tombe bien je me suis levé tôt
Avec le coq et les oiseaux sans journaux et sans météo.
Ce matin, j'attaque un autre jour,
Avec toi mon amour cette journée durera toujours
On n'en fera jamais le tour
Toi et moi, dans tout ça, on n'apparaît pas,
On se contente d'être là, on s'aime et puis voilà on s'aime.
Toi et moi dans le temps, au milieu de nos enfants,
Plus personne, plus de gens,
Plus de vent, on s'aime.



"Dans les nuages";

 

 

 


Imagine un enfant en bas-âge
Qui se balladerait dans les nuages
Qu'est-ce qu'il verrait de son ptit âge?
Quelle s'rait la forme de son voyage?
Yaurait sûrement de belles images
2-3 souvenirs qui s'en dégagent
Et si l'temps tournait à l'orage
Yaurait sa mère dans un visage
Yaurait pas d'haine, et pas d'carnage
Yaurait qu'l'inconscience de son âge
Quelques bombecs, quelques mirages
Et l'bonheur pour être en phase
Imagine Ayang Xémine
Lever les yeux d'sa triste mine
Qu'est-ce qu'il verrait dans l'ciel de Chine
Pas plus penché qu'une Timyline
Verrait des milliards d'unités
Une place Tien Anmen bien cleanée
Des chars, des parts de marché
Et p't'être Maho pour le guider
Qu'il dégage, qu'il dégage avant l'orage
Qu'il dégage oh oh oh, qu'il dégage
Imagine un taliban
Lever les yeux sous son turban
Sûr qu'dans l'ciel bleu d'Afghanistan
Yaurait plus d'femmes et plus d'enfants
Yaurait comme un espèce de voile,
Un tchador noir qui cache l'âme
Quelques armées, des tonnes de larmes
Planquées dans des nuages de drames
Imagine le pire des présidents
Buch l'américain pédant
Pris dans encore un de ses moments
A divaguer au-dessus du vent
Il verrait dans ces gros trucs blancs
Tonnes de pétrole et tonnes d'argent
Mais sûrement pas l'visage des gens
Gazés au nom du bon texan
Il s'verrait lui le géant
Gérant le plus con des continents
Et comme le bouffon qu'il est sûrement
Il savourerait l'instant présent
Qu'il dégage, qu'il dégage avant l'orage
Qu'il dégage oh oh oh, qu'il dégage
Moi quand j'regarde dans les nuages
J'vois mon gamin dans un visage
Et suite à la douceur de cette image
Y'a comme une haine qui s'dégage
Voie la beauté de ce présage
Qui pourrait tourner a l'orage
Parce que l'regard de tous ces nazes
N'ira jamais dans l'sens des sages
Qu'il dégage, qu'il dégage avant l'orage
Qu'il dégage oh oh oh, qu'il dégage

 

Rédigé par frenchteacher

Publié dans #MUSIQUE

Repost 0
Commenter cet article