Sarkozy en Corse

Publié le 21 Janvier 2009

sarkozix.jpgNicolas Sarkozy appelle les Corses au sursaut contre la violence

Reuters - Mardi 28 août, 18h42

Nicolas Sarkozy a appelé mardi les Corses à un sursaut contre la violence et le racket lors d'une table ronde à Saint-Florent (Haute-Corse) avec des victimes de ce qu'il qualifie de "système mafieux."(=la mafia corse)

"Nous sommes décidés à provoquer une révolution culturelle", a-t-il lancé.

Nicolas Sarkozy a dit vouloir que "la France entière sache (=sujonctif du verbe savoir) qu'il y a des femmes et des hommes qui sont courageux" en Corse.

Saluant "le courage de ceux qui ont relevé la tête", il a notamment entendu le témoignage du restaurateur Lucien Benvenuti, qui avait dénoncé en juillet une tentative d'extorsion de fonds dont il était victime.

Après avoir porté plainte, l'homme avait pris l'opinion publique à témoin en publiant le 4 juillet une lettre dans le quotidien "Corse-Matin" et qui a rencontré un écho national.

"Que cela soit ponctué par votre visite prouve que les choses ne sont pas inutiles", a expliqué le restaurateur, qui a dit avoir reçu des soutiens de la France entière.

"Je vous ai vu à la télé et j'ai trouvé que vous étiez un homme courageux", a répondu le chef de l'Etat. "Les Corses doivent rompre avec un système qui n'a rien de culturel, c'est un système mafieux", a-t-il estimé.

Une autre victime, Pierre Lavoine, a raconté comment, après un plasticage (=sa maison a été dynamitée) en avril 2006, il avait décidé de faire reconstruire sa villa.
"Le jour où nous sommes arrivés dans l'île, on nous a dit qu'elle allait ressauter" (Les Corses ont dit à cet homme qu'ils vont faire exploser sa maison de nouveau), a-t-il expliqué.

Un intermédiaire aurait alors proposé de négocier avec les poseurs de bombe, pour que la villa reconstruite soit épargnée, contre le versement de 20.000 euros;

Réclamant un délai jusqu'au 13 août, Pierre Lavoine a alors porté plainte et permis l'arrestation en flagrant délit de l'auteur présumé des menaces.

Le chef de l'Etat a insisté sur sa volonté d'obtenir des résultats : "On mettra le temps qu'il faudra mais on débarrassera l'île des cagoulés (=hommes qui portent un masque noir pendant les hold-up par exemple), des mafieux."

sarkozycorse0jj.jpg
The title says "SARKOZY WANTS TO CLEAN CORSICA IN DEPTH"
The old man from Corsica says "I DON'T THINK HE INTENDS TO BE PRESIDENT ONLY FOR 5 YEARS"

Rédigé par frenchteacher

Publié dans #POLITIQUE-ECONOMIE-PRESSE

Repost 0
Commenter cet article