Publié le 23 Janvier 2013

   

Vous aimez le cinéma français ? Voici un article que je viens de lire sur lepoint.fr :

Sur la planète, la France est le deuxième cinéma du monde derrière les États-Unis, et arrive en troisième position dans la plupart des pays.    

Le Point : Comment se porte vraiment le cinéma français ?

Eric Garandeau (président du Centre national du cinéma et de l'image animée) : Les résultats sont historiques. Dans une époque de téléchargement, les salles sont extrêmement fréquentées : 216,5 millions d'entrées. Il faut remonter à 1966 pour trouver un chiffre aussi haut. Et 41,6 % de ces entrées concernent des films français. Le plus haut niveau depuis 1984, et 19,6 % de plus qu'en 2010.

... avec les 19 millions d'entrées d'Intouchables : n'est-ce pas l'arbre qui cache la forêt ?

Intouchables est un grand arbre, mais au milieu d'une grande forêt. Cette année, 20 films français ont fait plus de 1 million d'entrées, et 35 plus de 500 000. Rien à déclarer a réalisé 8 millions d'entrées ; The Artist, 3 ; Polisse, 2,4. Et les jeunes arbres sont vigoureux : avec Toledano et Nakache, Donzelli, Maïwenn, Zlotowski... une nouvelle génération de réalisateurs a éclos, une jeune vague qui nous porte à l'international, et y compris dans l'animation : Une vie de chat était en finale aux oscars, Zarafa s'exporte. Sur la planète, la France est le deuxième cinéma du monde en notoriété, derrière les Etats-Unis, et en nombre d'entrées il arrive en troisième position dans la plupart des pays. Le CNC lance aussi un plan pour encourager notre fiction TV, avec des aides bonifiées si la série compte au moins six épisodes, bonus également valable si la série est tournée en anglais. Parce que, quand les Américains voient un film doublé, ils se marrent. Des aides qui, je le rappelle, sont prélevées, grâce au CNC, à l'intérieur du secteur audiovisuel, et pas dans la poche du contribuable.

Y a-t-il encore un effet Cannes ?

Incontestablement. Par le mode de sélection, d'abord : 1 700 films sont examinés, 50 sont sélectionnés. En difficulté, c'est plusieurs fois le concours de l'Ena ! Et puis Cannes est un porte-voix : sans Cannes, The Artist, film muet, n'aurait pas fait la carrière qu'il a faite. Et un excellent film comme L'exercice de l'État de Pierre Schoeller n'aurait peut-être pas trouvé si facilement son public.

Un autre article intéressant et plus récent sur le salaire des acteurs et les subventions pour le cinéma français :  link    

 

Voir les commentaires

Rédigé par Frenchteacher

Publié dans #CINÉMA

Repost 0

Publié le 22 Janvier 2013

Demain, je vais parler de Paris avec mes étudiants. Ils vont faire une présentation d'un endroit, un musée, un quartier qu'ils aiment bien. Pour sortir des clichés, j'ai préparé cette chanson sur Paris, qui est très amusante de par son contraste entre le ton très romantique et gentil de la chanteuse et les paroles.
Pardon pour la qualité de la vidéo et les sous-titres en Chinois. La chanson s'appelle "Lettre à P."
Tôt, j'ai mangé de l'autocar
Avec ses jantes, avec ses phares
Ensuite, j'ai fumé une berline
Aux pures essences raffinées de benzine
Paris, j'aime ton gasoil
L'odeur de ton excitation-moteur
Paris, tu es la capitale
La lettre P... en sonore initiale

{Refrain:}
Car tu sens si bon, l'été
Sous ta chape de plomb, souffrez
Que j'ai l'inspiration fatale
Tu seras toujours romantique
Même au temps des pics
Qui goudronnent tes monuments
Et font pleurer tous les yeux des amants

On a souvent chanté tes ponts
A coup d'excès d'accordéon
Pour l'heure, voilà que ces flonflons
Vont louer tes pics de pollution
Avenue Bel-air ou sur les quais
On voudrait respirer en paix, quand on sait
Que tes gaz sont fatals
Ca fait sourire ce P... en initial

{au Refrain}

Un P...comme pas vu, pas pris
Un A...comme atmosphère
Un R...comme le bon air de Paris I...c'est l'asphyxie
Et S, vraiment bon esprit
De nous faire inhaler ainsi
Parmi les squares et les allées
De si dangereux fumets

{au Refrain}

Voir les commentaires

Rédigé par Frenchteacher

Publié dans #MUSIQUE

Repost 0

Publié le 21 Janvier 2013

 

Je viens de faire un quizz sympa sur les proverbes. Mon résultat ? 14/15.

Apparemment, l faut que je relise Pagnol...

 

link

Voir les commentaires

Rédigé par Frenchteacher

Publié dans #EXPRESSIONS IDIOMATIQUES

Repost 0

Publié le 21 Janvier 2013

Aujourd'hui, il neige beaucoup et je ne travaille pas. Quelle chance ! Mais il faut que je fasse ma comptabilité, que je range mes affaires, que j'aille à la banque et que j'écrive des mails. Bah, rien d'important ; je préfère me promener sur Internet pour lire des choses amusantes et/ou intéressantes.

Je viens de lire un article sur les situations embarrassantes au travail. link Qui n'a pas eu ce genre de problème ? C'est amusant quand on y repense, mais qu'avez-vous fait sur le moment ?

  1. Bien sûr, l'article évoque les fois où vous envoyez un mail au mauvais destinaire. Oups, vous avez écrit un mail perso à un client ! Faut-il que vous ignoriez votre erreur ou que vous lui écriviez immédiatement pour vous expliquer ? Il y a des anecdotes célèbres d'erreurs de mail. Des mails groupés qui ne devaient être que pour une personne etc. Je n'ai jamais eu ce problème mais j'ai déjà envoyé un texto personnel à un ami qui n'était pas pour lui...

 

Oh là là, vous critiquiez votre chef avec un ami et votre chef vous a entendu. Quelle gaffe. Conseil du site : il faut que vous expliquiez votre point de vue directement à votre chef si cela concerne le travail. Si c'est une critique plus personnelle, peut-être faut-il que vous commenciez à regarder les annonces de travail...?

 

Vous pensiez que votre conversation téléphonique était terminée. Erreur : l'interlocuteur vous écoutait encore et vous disiez à votre collègue combien ce client était difficile ! Il faut que vous vous excusiez et que vous expliquiez que vous êtes très fatigué ou que vous avez eu une mauvaise journée (c'est le conseil du site. Qu'en pensez-vous ?).

 

Une grosse tâche de café sur un vêtement, une braguette ouverte ; que faire ? Cacher si possible, rire de la situation avec vos collègues... Je connais des personnes qui ont vécu cette situation pendant un entretien...

 

Vous aviez une fête de travail et vous avez trop bu. Vous avez dansé sur les tables ou fait un strip-tease devant votre chef. Il faut espérer que les autres collègues n'aient pas de photos compromettantes... Et vous devez vous excuser le lendemain.

 

Avez-vous des anecdotes similaires ? Je me rappelle quand j'étais étudiante et que je faisais un stage. Je devais rencontrer un professionnel pour parler de son travail. Avant d'entrer dans le bar où il travaillait, je me suis regardée une dernière fois dans un grand miroir qui se trouvait dans la rue. Je me suis recoiffée et j'ai vérifié que mes vêtements étaient bien mis (j'avais une jupe et je n'étais pas à l'aise !). Quand je suis entrée dans le bar, on m'a dit que le responsable était en terrasse, à côté du miroir. Il a eu un grand sourire pendant tout l'entretien...

Voir les commentaires

Rédigé par Frenchteacher

Publié dans #GRAMMAIRE-VOCABULAIRE

Repost 0

Publié le 18 Janvier 2013

J'adore l'hiver, j'adore le froid, la neige, le silence et le ciel bleu au-dessus du monde blanc.

 

J'ai cherché de belles photos sur Internet ; j'aime beaucoup regarder de belles photos, pour le plaisir des yeux. Et pour penser que, même si le froid n'est pas agréable, il procure de beaux moments.

 

Source de la photo : link

 

Source de la photo : link

 

 

 

Source de la photo : link

Voir les commentaires

Rédigé par Frenchteacher

Publié dans #J'AIME - JE N'AIME PAS

Repost 0

Publié le 16 Janvier 2013

Samedi dernier, j'ai eu une leçon avec un étudiant qui aime bien écrire des nouvelles et qui adore Paris. Il m'a demandé si je pouvais lui donner des expressions typiquement parisiennes qu'il pourrait traduire en Anglais et utiliser pour son personnage principal. Voilà un challenge intéressant et qui pourrait être amusant.

Une expression que mon étudiant connaît bien est "Ouais, tu vois, quoi". Désolée de caricaturer, mais je me suis écroulée de rire en entendant mon étudiant américain dire cette phrase...

 

Et vous, connaissez-vous des expressions typiquement parisiennes ? Comment feriez-vous la description d'un Parisien ?

Voir les commentaires

Rédigé par Frenchteacher

Publié dans #EXPRESSIONS IDIOMATIQUES

Repost 0

Publié le 14 Janvier 2013

Voici ce que j'ai appris ce matin :

On dit que la langue française aurait environ un million de mots, ceci en comptant les mots techniques, scientifiques et médicaux mais que les Français en utiliseraient seulement 3000 à 5000 au quotidien. Bien sûr, cela dépend de votre profession, éducation etc. Par exemple, Maupassant aurait utilisé entre 12 000 et 15 000 pour écrire ses livres.

Il m'a semblé intéressant d'apprendre que si vous connaissez 600 mots de base, vous pourriez normalement comprendre 90% d'un texte. Très encourageant pour les étudiants de Fle ! Cependant, je ne voudrais pas être négative mais ce n'est pas parce qu'un étudiant peut reconnaître les mots dans "il y a de l'eau dans le gaz" qu'il peut en comprendre le sens... Enfin, pour rester positif, on dit que 300 mots suffisent pour se débrouiller dans la vie de tous les jours.

 

Quelques autres statistiques : 

Un élève en classe de 6ème utiliserait 1500 mots mais en connaîtrait en moyenne 6000. Un érudit, quant à lui, utiliserait environ 15 000 mots au quotidien.

Le Dictionnaire fondamental du Français propose 3000 mots dont 1500 fréquents.

Le Petit Robert aurait 60 000 mots et le Grand Robert 75 000 mots.

 

Pourriez-vous donner la définition des mots suivants avec certitude ; agnostique, panégyrique, rhomboédrique, vernaculaire. Non ? Alors vous faites partie de la majorité des Français qui utilisent entre 3000 et 5000 mots pour communiquer.

Une dernière statistique : "Gangnam style " serait l'entrée la plus fréquente sur Google en 2012...   

 

Ici, un test très rapide pour évaluer le nombre de mots que vous connaissez : link

 

Et la liste des 600 mots de base pour comprendre un texte à 90% : link

 

Mes sources pour cet article :

http://www.encyclopedie-incomplete.com/?Les-600-Mots-Francais-Les-Plus

http://news.fr.msn.com/m6-actualite/france/langue-fran%c3%a7aise-les-bons-mots#image=6

Voir les commentaires

Rédigé par Frenchteacher

Publié dans #LITTÉRATURE

Repost 0

Publié le 13 Janvier 2013

sabot 

Hier, une étudiante m'a demandé si  je connaissais l'origine du mot sabotage. Je lui ai dit que je m'étais posé la question mais que je n'en avais pas cherché la réponse. Elle m'a dit qu'elle l'avait trouvée sur Internet et que c'était très intéressant. Effectivement, j'adore cette histoire et je veux vous la raconter immédiatement.

Mon étudiante m'a expliqué que l'expression sabotage vient du mot sabot. Bien sûr ! il fallait s'en douter. Comme vous savez, on parle de sabotage quand des gens détruisent ou abîment délibérément du matériel pour en réduire leur efficacité. Et pour cela, ils utilisaient leurs sabots ;)

Elle m'a raconté qu'aux XIXème et XXème siècles, les ouvriers jetaient leurs sabots dans les machines lorsqu'ils ne voulaient plus travailler. Le temps que les machines soient réparées, ils ne travaillaient pas. Elle m'a dit que le terme sabotage était né quand, à Lyon, les premières machines de type Jacquard ont été créées. Les ouvriers ont eu peur de perdre leur travail et ils ont cassé les machines avec leurs sabots !

 

Je viens de recevoir un commentaire très intéressant que vous pouvez lire sous mon article en cliquant sur "commentaires". Cela me fait toujours plaisir d'avoir un feedback sur mes articles, n'hésitez pas !  

Voir les commentaires

Rédigé par Frenchteacher

Publié dans #EXPRESSIONS IDIOMATIQUES

Repost 0

Publié le 12 Janvier 2013

  

La météo m'annonce qu'il va faire très froid ce week-end et pour les semaines à venir. Oh non !

Vite, je vais sur Internet pour réserver des vacances au soleil... Ca me fait penser, quels sont les jours fériés pour 2013 ?

 

Voici la liste ;

En janvier : Mardi 1er janvier
En avril : Lundi 1 er avril
En mai : Mercredi 1 er mai / Mercredi 8 mai / Jeudi 9 mai / Lundi 20 mai
En juillet : Dimanche 14 juillet
En août : Jeudi 15 août
En novembre : Vendredi 1 er novembre / Lundi 11 novembre
En décembre : Mercredi 25 décembre

 

Petit quizz ; connaissez-vous l'origine de ces jours fériés ?

 

Une astuce de news.fr pour faire le pont : "Pour maximiser vos chances d'avoir des petites périodes de 'vacances', vous pouvez faire des ponts en posant quelques jours. Par exemple, cet été le 15 août tombe un jeudi, il vous suffit donc de prendre votre vendredi pour avoir 4 jours de repos. Autres longs week-end de 3 jours, en novembre la toussaint tombe un vendredi et le 11 novembre est un lundi."

 

Et vous, avez-vous des projets pour les jours fériés ?

Organisez-vous vos vacances longtemps à l'avance ? Aimez-vous les vacances imprévues ? A quel moment de l'année prenez-vous vos vacances en général ?

Préférez-vous les longs week-ends à la campagne ou visiter une grande ville ?

Voir les commentaires

Rédigé par Frenchteacher

Publié dans #HISTOIRE ET TRADITIONS

Repost 0

Publié le 11 Janvier 2013

Une petite fille de cinq ans a été extraite mardi de la cantine municipale d'Ustaritz (Pyrénées-Atlantiques) par une policière, en raison d'un impayé de 170 euros, la scène se déroulant devant ses camarades éberlués qui ont cru qu'elle serait emprisonnée.

"C'est un procédé irresponsable (...) on ne prend pas les enfants en otage de cette manière", a fustigé le directeur de l'école Saint Vincent, Laurent Aguergaray, précisant que Léa et ses camarades avaient été traumatisés: "Quand Léa est revenue (mardi) dans l'après-midi, ils étaient étonnés. Ils pensaient qu'elle était en prison. La maîtresse a discuté avec toute la classe pour tenter de dédramatiser".

"Léa a pu tout imaginer à ce moment là, y compris le pire", a estimé de son côté, furieux, le père de la fillette.

Le ministre de l'Education nationale s'est insurgé contre cette mesure "scandaleuse". "Je désapprouve fortement cet acte. Je crois que l'ensemble des Français auront la même considération et de la peine qu'un élu puisse avoir un comportement de cette nature", a commenté Vincent Peillon.

"Tous les enfants de France doivent être dans leur cantine et manger et ne pas être victimes d'actes qui, de cette nature, sont des actes de violence", a-t-il estimé. "Il peut y avoir des difficultés avec les parents, jamais on ne doit s'attaquer aux enfants".

Le Défenseur des droits, Dominique Baudis, "profondément choqué", a annoncé avoir décidé d'ouvrir une enquête.

Les ministres déléguées à la Famille, Dominique Bertinotti, et à la Réussite éducative, George Pau-Langevin, ont pour leur part jugé que la situation n'était pas "admissible".

Selon le père de Léa, la policière est entrée "en plein déjeuner des enfants" dans la cantine située à 200 mètres de l'école, pour la ramener au domicile de sa mère. Mais celle-ci était partie entretemps la chercher à l'école, et la policière a alors conduit la fillette dans les locaux de la police où "elle a été nourrie".

Le maire (sans étiquette) d'Ustaritz, Dominique Lesbats, a regretté "le déroulement des événements" mais souligné que "la mère avait été avertie mardi qu'elle devait venir chercher sa fille, qui ne pouvait pas déjeuner à la cantine" mais qu'elle n'est finalement "pas venue".

Selon lui, les services de la mairie sont engagés "depuis plus d'un an" dans une procédure pour une dette de cantine avec les parents de Léa, qui sont selon lui dans "une mésentente terrible". Mais malgré "quatre convocations en 2012", ces derniers ne se sont "jamais présentés", a-t-il affirmé.

"S'ils avaient fait l'effort de venir, nous aurions mis en place avec les services sociaux une procédure pour que Léa puisse continuer à prendre ses repas à la cantine", s'est-il défendu.

La Fcpe-64 a jugé "totalement injustifiable" cette intervention policière. "S'il y a des impayés, la solution doit être trouvée avec les services sociaux ou par les voies de recouvrement légales", a ajouté l'association de parents d'élèves.

Choquée, la responsable d'un autre établissement scolaire de la ville a assuré, sous couvert de l'anonymat, que la policière était une femme "très gentille". "La question est de savoir qui lui a demandé de le faire", a-t-elle déclaré.

Le père estime qu'elle a "obéi a sa hiérarchie" et a "fait au mieux pour sa fille".

Les parents ont la garde alternée de Léa. Mais le père a engagé une procédure pour récupérer la garde.

En attendant la décision du juge aux affaires familiales, y compris sur les modalités financières, aucun des parents n'a pour l'instant réglé la dette de la cantine -dont le montant fait par ailleurs l'objet d'une contestation - et Léa ne fréquente plus la cantine, a indiqué son père.

 

Source de la photo : link 

Source de l'article : link

Voir les commentaires

Rédigé par Frenchteacher

Publié dans #POLITIQUE-ECONOMIE-PRESSE

Repost 0