Publié le 28 Juillet 2012

undefined

 

Hier soir, j'ai regardé la cérémonie d'ouverture des jeux olympiques. Vous l'avez vue ? Vous l'avez aimée ?

Je l'ai adorée et je l'ai trouvée magnifique, amusante, surprenante, superbe ! Qu'en avez-vous pensé ?

Je n'ai pas été impressionnée par les premières minutes ; je les ai trouvées un peu ennuyeuses. Mais après, quel beau spectacle !  Mr Bean était hilarant comme toujours, et j'ai apprécié la participation de la reine d'Angleterre avec "James Bond" ainsi que David Beckham. De l'humour et un incroyable son et lumières de Danny Boyle. Avez-vous compris tous les clins d'oeil à la culture britannique ? La référence à la littérature, bien sûr, je l'ai vue et beaucoup d'autres choses. Mais d'autres références, j'avoue que je les ai comprises aujourd'hui avec les explications dans les journaux !

Je ne suis pas sportive mais j'aime beaucoup l'esprit des jeux olympiques. Toujours plus vite, plus haut, plus fort ! 

  

Voir les commentaires

Rédigé par Frenchteacher

Publié dans #SPORT

Repost 0

Publié le 25 Juillet 2012

Mes chers amis, aujourd'hui est un jour très spécial ; j'ai finalement trouvé la solution pour que vous puissiez écouter mes textes !

Depuis maintenant 3 ans que j'écris ce blog, je voulais que mes étudiants puissent écouter les textes, chose si importante, spécialement pour les débutants. Mais comment faire ? Je vais vous avouer quelque chose : je suis nulle en technologie. Si, si, je ne plaisante pas. Je panique devant un Mac, je cours chez des amis dès que mon ordinateur m'envoie des messages que je ne comprends pas et j'ai fait de telles bourdes qu'elles sont devenues des légendes parmi ceux qui me connaissent.

Alors, mettre mes textes en audio, tout un challenge ! Je me suis tout d'abord équipée d'un dictaphone et j'ai enregistré un texte (beurk ! Je déteste ma voix ! Qu'est-ce qu'on ne ferait pas pour aider un étudiant...). J'étais toute contente de mon travail quand soudain j'ai réalisé qu'il fallait que je le mette en ligne. EN LIGNE ! Ah, non ! C'est-à-dire sortir de l'univers d'overblog que j'arrive à peu près à maîtriser. Eh oui, excepté consulter mes mails et écrire des articles sur mon blog, je ne me balade jamais sur le net. Quoi, vous croyiez que j'étais une obsédée de la technologie ? Figurez-vous que je n'ai pas Internet sur mon téléphone et cela commence même à créer des problèmes au boulot, je dois constamment répéter que, pour me contacter, il faut m'envoyer un texto et non pas un mail. J'ai parfois l'impression d'être un dinosaure...

Bref. J'ai fait des recherches pour savoir qui pourrait héberger mes documents. J'ai tout d'abord trouvé Soundcloud. Ah oui, dans ma bulle anti-technologie j'ai quand même entendu parler du "cloud". Donc je crée un profil, je crée mon doc, oui, c'est super, ah non, je réalise qu'on a droit à seulement deux heures gratuites, après il faut payer une fortune. Euh, j'ai 300 documents à mettre en ligne, ça ne va pas le faire... On continue les recherches... Qui pourrait héberger gratuitement mes documents dans ce monde si commercial ? Ah mais bien sûr : Youtube ! Bon, il faut faire une vidéo maintenant. Pas de stress, j'ouvre pour la première fois de ma vie  Windows Live Movie Maker en me répétant ma phrase préférée de Sénèque "Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas, c'est parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles". 

Bon, armée de citations datant de l'Antiquité, je m'apprête à faire mon premier film. Ah, il me faut une image. Grr ! Recherches sur Internet... Un peu de Photoshop histoire de mettre l'adresse de mon blog sur quelque chose qui va apparaître sur Youtube... Et voilà !

Ok, maintenant il me faut créer un profil sur Youtube... La patience est une vertue mes amis, on va y arriver... Ah, ils me disent que ma vidéo n'est pas formatée, panique, panique, non ça va j'y suis arrivée comme une grande et oooooooooooooooooooui ! Ma vidéo est en ligne ! houuuuuuuuuuuuuuuuurrrrrrrrrrrrrraaaaaaaaa !!!! Y'a plus qu'à la mettre en lien sur mon blog, c'est-à-dire trouver le code embed HTML =  <iframe width="560" height="315" src="http://www.youtube.com/embed/DwWu9GdpBxQ" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

 

Ce qui donne ça (à la sueur de mon front, on peut le souligner) :

 

 
Si vous avez des commentaires pour améliorer ce blog, n'hésitez pas. Maintenant, je n'ai plus qu'à répéter cette action 300 fois...
Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage... 

  

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Frenchteacher

Publié dans #POUR LES PROFS

Repost 0

Publié le 24 Juillet 2012

 

Source image : link

  

Le soleil est finalement arrivé, hourra !

 

Qu'est-ce que vous allez faire aujourd'hui ?

Est-ce que vous allez profiter du soleil ? Moi, oui ! Je vais aller lire au parc, je vais prendre ma serviette de plage avec moi et peut-être mon maillot de bain ! ;) Bien sûr, je vais prendre ma crème solaire et mon chapeau. Le soleil est arrivé, c'est super !

Est-ce que vous allez manger dans un jardin ou un parc ce midi ? c'est l'opportunité de manger un sandwich au soleil.

 

Et ce soir, qu'allez-vous faire ? Vous allez prendre un verre avec des amis à la terrasse d'un bar ? Moi, je ne vais pas rester chez moi ; je vais sortir avec mon mari et des voisins. On va prendre l'apéritif à la maison puis on va sortir.

 

Ah, vive le soleil ! La vie change complètement quand il fait beau.

 

Pour écouter le texte / to listen to this text :

 

Voir les commentaires

Rédigé par Frenchteacher

Publié dans #GRAMMAIRE-VOCABULAIRE

Repost 0

Publié le 23 Juillet 2012

Au risque de me répéter, est-ce possible d'avoir du soleil cet été ??

 

 
Paroles : link

Voir les commentaires

Rédigé par Frenchteacher

Publié dans #MUSIQUE

Repost 0

Publié le 21 Juillet 2012

 

undefinedLa semaine dernière, à cette heure-là, j’étais à Rome… Je marchais dans des rues pittoresques avec mon mari, nous mangions des glaces et nous prenions le soleil…

Quel week-end magnifique ! Il faisait 35 degrés, oui mes amis, 35 degrés !

Le ciel était d’un bleu pur, sans nuages et je portais une belle robe d’été. Les Romains étaient en terrasse à se relaxer, les touristes appréciaient la fraîcheur des églises ou faisaient la queue pour acheter un gelato.

Et, alors que j’admirais l’architecture du Colisée, je pensais à mes amis sous la pluie ou probablement réfugiés au cinéma ou dans un musée.

 

Après une indigestion de pizzas et de tiramisus, je suis de retour chez moi, avec un chocolat chaud. Temps pour le week-end : pluie, pluie et pluie. A Rome, il fait 32 degrés…

 undefined

Voir les commentaires

Rédigé par Frenchteacher

Publié dans #GRAMMAIRE-VOCABULAIRE

Repost 0

Publié le 20 Juillet 2012

Si vous allez à Paris cet été, vous devez absolument voir sa plage. Pardon, la plage à Paris ?

Mais bien sûr ! Vous ne savez pas que, dès aujourd’hui et jusqu’au 19 août, vous pouvez aller à la plage en plein centre de Paris ? C’est la onzième année que les quais sont fermés aux voitures. Les Parisiens et les touristes peuvent se relaxer près de la Seine (Mais où est le soleil ??).

Paris-Plages, c’est beaucoup d’organisation. Il y a deux kilomètres de plages et 5000 tonnes de sable ! On peut « bronzer » grâce à une ambiance tropicale ; transats, parasols et palmiers sont au rendez-vous. Les amateurs de pétanque peuvent jouer sur des terrains, on peut aussi faire du pédalo et il y a un espace pour les enfants de 3 à 6 ans où ils peuvent faire du toboggan.

Alors, que voulez-vous faire ? Est-ce que vous voulez assister au festival Fnac Live et écouter ses artistes de musique pop, rock, rap ou jazz ? Ou préférez-vous regarder la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques ?

A Paris-Plages, il y a beaucoup d’activités possibles. Vous pouvez y aller de 8 heures du matin à minuit. L’année dernière, il y a eu 5 millions de visiteurs.

Et vous, voulez-vous visiter Paris-Plages ?

Voir les commentaires

Rédigé par Frenchteacher

Publié dans #TOURISME

Repost 0

Publié le 19 Juillet 2012

 

 

 

Pierre de Coubertin était un aristocrate. Il est né en 1863 à Paris et il est décédé en 1937, à 74 ans, à Genève. C’était un historien et un pédagogue.

 

A 24 ans, il a voulu améliorer le système éducatif français. Le sport était déjà très important pour lui. Il a commencé la promotion du sport à l’école, il a écrit des livres et des articles. Il a organisé des conférences et il a crée des comités sportifs.

En 1889, pendant l’exposition universelle de Paris, il a organisé des compétitions sportives.

Il a fait la promotion de l’athlétisme et il a voulu créer une grande compétition internationale pour opposer les meilleurs athlètes du monde. L’époque antique était à la mode ; on a fait des recherches archéologiques à Olympie, par exemple. Alors, Pierre de Coubertin a eu l’idée de rouvrir les Jeux Olympiques.

En 1896, les premiers Jeux Olympiques rénovés se sont passés à Athènes et on a décidé de les jouer tous les 4 ans.
Les femmes étaient absentes des Jeux de 1896. Pierre de Coubertin pensait que le sport pour les femmes était bien pour la santé, mais que ce n’était pas joli de voir une femme avec beaucoup de muscles ! En 1900, les femmes ont commencé à participer aux Jeux Olympiques ; il y avait 16 participantes. Mais Pierre de Coubertin n’était pas d’accord. Pendant les Jeux Olympiques de 1912, à Stockholm, il a dit que des jeux avec les femmes n’étaient pas intéressants et qu’ils étaient inesthétiques. Il a dit ; « Le véritable héros olympique est l’homme. Les Jeux Olympiques doivent être réservés aux hommes. Le rôle des femmes est de mettre la couronne sur la tête des vainqueurs.»
(!!!)

Il a quitté son poste en 1925. Il est mort à Genève d’une crise cardiaque. Il a été enterré à Lausanne mais son cœur est dans un monument à Olympie.

Coubertin était moderne, (excepté son opinion des femmes !) parce qu’il avait une vue internationale du sport. Il aimait beaucoup les jeux anglais et américains comme le football ou le tennis.

 

Il y a des polémiques autour de Pierre de Coubertin. Est-ce qu’il était sexiste, colonialiste, raciste ou est-ce que ses propos représentent son époque ?

Par exemple il a dit ceci ; « La théorie de l'égalité des droits pour toutes les races humaines conduit à une ligne politique contraire à tout progrès colonial. Sans naturellement s'abaisser à l'esclavage ou même à une forme adoucie du servage, la race supérieure a parfaitement raison de refuser à la race inférieure certains privilèges de la vie civilisée. » (The Review of the Reviews, avril 1901).
 

La médaille Pierre-de-Coubertin (qu’on appelle aussi médaille de la Sportivité) est un prix qui est donné par le Comité international olympique aux athlètes qui ont démontré un vrai esprit sportif pendant les Jeux olympiques.

Beaucoup d'athlètes et spectateurs pensent que c’est la récompense la plus importante pour un athlète, peut-être plus importante qu'une médaille d'or.

 

Attention ! Pierre de Coubertin n’a jamais dit «l’important c’est de participer.» En 1908, il a dit : « L'important dans la vie ce n'est pas le triomphe, mais le combat, l'essentiel ce n'est pas d'avoir vaincu mais de s'être bien battu ».

La devise des Jeux Olympiques est "Plus vite, plus haut, plus fort", mais elle n'est pas de Coubertin, il l'a adoptée du père dominicain Didon.

 

Pierre de Coubertin was an aristocrat. He was born in Paris in 1863 and died in 1937 at the age of 74, in Geneva. He was a historian and an educator.
  
At 24, he wanted to improve the French educational system. Sport was already very important to him. He started the promotion of sport at school, he wrote books and articles. He organized conferences and he created sports committees.
In 1889, during the Universal Exhibition in Paris, he organized competitions.
He promoted athletics and he wanted to create a major international competition to oppose the world's greatest athletes. The ancient world was in vogue, we did archaeological research in Olympia, for example. So, Pierre de Coubertin had the idea to reopen the Olympics.
In 1896, the first renovated Olympic Games took place in Athens and it was decided to play them every 4 years.
Women were absent from the 1896 Games. Pierre de Coubertin believed that sport for women was good for their health, but it was not nice to see a woman with lots of muscles! In 1900, women began participating in the Olympics, there were 16 participants. But Pierre de Coubertin did not agree. During the 1912 Olympics in Stockholm, he said that games with women were not interesting and they were unsightly. He said, "The true Olympic hero is the man. The Olympics should be reserved for men. Women's role is to put the crown on the head of the victors. "
He resigned in 1925. He died in Geneva of a heart attack. He was buried in Lausanne, but his heart is in a monument in Olympia.
Coubertin was modern (except his opinion of women!) Because he had an international view on sports. He was fond of English and American games like football or tennis.
There is controversy around Pierre de Coubertin. Was he sexist, colonialist, racist or is it that his comments represent his time?
For example he said, "The theory of equal rights for all human races led to a policy line contrary to any colonial progress. Without naturally subside into slavery or even a milder form of serfdom, the superior race is absolutely right to refuse to lower races certain privileges of civilized life. "(The Review of the Reviews, April 1901).
The medal Pierre de Coubertin (also known as medal for sportsmanship) is an award that is given by the International Olympic Committee to athletes who have demonstrated true sportsmanship during the Olympics.
Many athletes and spectators feel that this is the highest award for an athlete, perhaps more important than a gold medal.
  Be careful! Pierre de Coubertin never said "The important thing is to participate." In 1908, he said: "The important thing in life is not the triumph but the struggle, the essential thing is not to have conquered but to have fought well. "
The Olympic motto is "Swifter, Higher, Stronger", but it is not from Coubertin, he adopted it from the Dominican Father Dido.
 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par frenchteacher

Publié dans #SPORT

Repost 0

Publié le 10 Juillet 2012

C'est tragique. En ce moment, que pensez-vous qu'il y a dans mon sac ?

des lunettes de soleil ?

 

de la crème solaire ?

 

une grande bouteille d'eau ?

undefined

 

Non, pas de lunettes, pas de crème, pas d'eau. J'ai juste un parapluie !

 

Et pensez-vous que je porte

une belle robe d'été ?

 

un chapeau de soleil ?

 

des sandales ?

undefined 

 

Oh non ! Pas de robe, pas de chapeau, pas de sandales ! Je porte mes bottes d'hiver, mon manteau de pluie et un pull !

 

Où est l'été ? J'adore le soleil, je n'aime pas la pluie...

Voir les commentaires

Rédigé par Frenchteacher

Publié dans #GRAMMAIRE-VOCABULAIRE

Repost 0

Publié le 8 Juillet 2012

Je lisais un document récemment où la personne avait écrit l’expression « prendre à brûle pourpoint » qui, comme vous le savez, s’utilise pour dire qu’une personne a été prise par surprise. L’auteure avait écrit brûle pour point et non pas pourpoint, ce qui m’a interpellée et m’a, comme toujours, interrogée sur l’origine de cette expression. Je n’y avais jamais réfléchi. C’est vrai, qu’est-ce qu’un pourpoint et pourquoi le brûle-t-on ?

undefinedFigurez-vous que l’origine est militaire et est très ancienne ; elle daterait du XVIIème siècle, quand les gens portaient des vêtements que l’on appelait pourpoints.

 Quand un homme s’approchait silencieusement d’un autre et tirait un coup de feu sur son ennemi à courte distance, le pourpoint de celui-ci s’en trouvait brûlé. Prendre quelqu’un à brûle pourpoint, c’était donc, comme nous le disons encore aujourd’hui, le prendre par surprise puisque que la victime n’avait pas entendu l’autre venir.

 

Personnellement, je trouve, encore une fois, l’histoire des expressions idiomatiques absolument magique. Et maintenant, je trouve très amusant le fait que des gens habillés de jeans et tee-shirts disent « il m’a pris à brûle pourpoint » !

Voir les commentaires

Rédigé par Frenchteacher

Publié dans #EXPRESSIONS IDIOMATIQUES

Repost 0

Publié le 6 Juillet 2012

J’ai décidé de créer une nouvelle catégorie sur ce blog, dédiée aux professeurs de FLE, pour partager conseils et idées. Si vous la trouvez utile, merci de me le faire savoir en laissant un commentaire sous l’article. Vous pouvez également me poser des questions sur les difficultés que vous rencontrez en classe et je tâcherai d’y répondre en faisant appel à ma petite expérience !

Aujourd’hui, je voudrais partager ce que j’ai vécu cette semaine et qui m’a vraiment prise par surprise. Vous voyez, je commence cette catégorie supposée aider les professeurs débutants en avouant que je n’ai pas vu quelque chose venir et cela me laisser penser combien j’en ai encore à apprendre sur la psychologie de l’étudiant.

J’ai commencé il y a quelques mois à donner des cours dans une grande banque. Les cours sont payés par la compagnie et les motivations des étudiants ne sont pas celles auxquelles je suis habituée. Je voudrais vous parler de deux groupes débutants qui ont commencé en même temps. Le premier était super motivé, faisait scrupuleusement tous les devoirs et progressait à vitesse grand V. J’étais super contente de leurs progrès et je me régalais en classe. Dans le deuxième groupe, les étudiants n’ont jamais fait leurs devoirs, ils avaient beaucoup plus de difficultés à assimiler, blaguaient tout le temps, parlaient en anglais constamment et j’ai eu quelques difficultés à les centrer sur la classe, comme des ados.

Au moment de renouveler les contrats, j’étais sûre que le premier groupe allait continuer mais je pensais que certaines personnes du deuxième allaient arrêter, trouvant les cours trop difficiles ou sans intérêt. A ma très grande surprise, le premier groupe arrête. Les étudiants disent qu’ils n’ont pas le temps d’étudier, qu’ils sont débordés au travail, que la classe va trop vite. Alors que je n’ai rien imposé, j’ai suivi leur rythme et je pensais qu’ils étaient contents des classes. Autre surprise ; tous les étudiants de l’autre groupe continuent, ils me répètent depuis trois semaines combien ils adorent les classes et s’y amusent beaucoup !

J’en tombe de ma chaise mais cette expérience m’aura beaucoup appris.

Voir les commentaires

Rédigé par Frenchteacher

Publié dans #POUR LES PROFS

Repost 0