Publié le 31 Août 2010

  Pour commencer, la bande-annonce (trailer) du film ;

 

Et maintenant (and now), quelques informations sur le film

"Tous les matins du monde" ;

Box Office France : 2 107 197 entrées

César du cinéma 1992

César du meilleur film 
César du meilleur réalisateur : Alain Corneau

 

César de la meilleure musique :
Jordi Savall

 

César du meilleur son : Gérard Lamps, Pierre Gamet et Anne Le Campion

 

César de la meilleure actrice dans un second rôle : Anne Brochet

 

César de la meilleure photographie : Yves Angelo

 

César des meilleurs costumes : Corinne Jorry

 

Quelques commentaires des internautes ;

cyllansse

Il y a un mois

1 minute, cet extrait, 1 minute..... Quand on entend ce que l'homme peut créer en 1 minute, on se rend compte du temps que nous perdons... sublime musique. Marin Marais et Vivaldi ont réalisé les meilleures improvisations sur ce thème ancien de la "Folia". La pièce de Vivaldi est plus courte mais son final est également jubilatoire ! Un seul regret dans tout ça : que l'immense Bach n'ait  pas improvisé longuement là-dessus. Il n'a fait qu'évoquer le thème dans une cantate des paysans, je crois.

 

 

 

 

 

 

Quelle est votre opinion de ces musiques ?

Quelle musique aimez-vous ?

Connaissez-vous le film?

 

 

 

 Pour lire ma biographie d'Alain Corneau, cliquez ici ;

Alain Corneau, réalisateur de "Tous les matins du monde", nous a quittés

 

Voir les commentaires

Rédigé par frenchteacher

Publié dans #MUSIQUE

Repost 0

Publié le 31 Août 2010

 

 

Voici une composition de mon étudiant Christian qui adore Nice ;

 

  

"Vous voulez visiter une ville sympa en France pour un week-end ? Est-ce que vous savez où se trouve Nice ? C'est la capitale de la côte d'Azur. Je pense que l'emplacement de Nice est pratiquement parfait, situé sur la côte d'Azur à côté de Monaco et de ses casinos et près de l'Italie à l'est et de l'Espagne au sud.

  

Ainsi, en hiver on peut aller à la montagne pour faire du ski.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si vous allez à Nice, vous devez absolument vous promener sur la Promenade des Anglais. Mais l'attraction principale de Nice, ce sont ses plages. On peut choisir entre 15 plages privées, jolies et très agreables et les plages publiques, larges et ouvertes à tous.

 

Si vous ne voulez pas bronzer ou vous baigner, vous pouvez visiter les musées. Il y a 14 musées. Les plus importants sont le musée d'histoire naturelle, le musée Matisse et le musée d'Art Moderne et d'Art Contemporain.

Vous devez absolument aller à un musée à Nice ; c'est gratuit ! Il y a aussi beaucoup de galleries d'art.

 

Si vous voulez faire du shopping, vous pouvez aller au marché ou aller dans les petites boutiques du vieux Nice. Il y a aussi des galleries commerciales et de grands magasins.

 

 

Le vieux Nice ;

 

La gastronomie est très importante aussi. Savez-vous que Nice est la seule ville de France avec sa propre appellation ; "cuisine niçoise" ? Les spécialités de Nice sont la salade niçoise, un mélange de légumes crus, d'oeufs et d'anchois et la ratatouille avec ses courgettes et ses aubergines.

 

 

 

 

Afficher l'image en taille réelleLa nuit à Nice est très intéressante ;

on peut prendre l'apéritif sur la promenade, danser dans les boites ou aller au casino.

 

 

 

Nice, avec ses jours ensoleillés, sa gastronomie et sa culture est la destination que vous devez choisir pour vos vacances d'été ou d'hiver !"

 

Christian, Espagnol.

Source grandes photos dans l'ordre chronologique ;

http://www.luxuo.fr/tag/nice

http://www.globusjourneys.com/product.aspx?content=itin&trip=0RA

http://monogramstravel.ca/product.aspx?trip=9DRNA&content=tripselect&dest=Nice

http://www.pbase.com/webman06/image/45686022&exif=Y

http://www.nice-image.com/nice/fond-ecran-nice-nuit.php

Voir les commentaires

Rédigé par frenchteacher

Publié dans #TOURISME

Repost 0

Publié le 30 Août 2010

 Source photo ; europe1.fr

 

C'est avec tristesse que j'ai appris la mort du réalisateur Alain Corneau. Il est décédé aujourd'hui, à l'âge de 67 ans, des suites d'un cancer. Il vient de finir son dernier film, "Crime d'amour", avec les actrices Kirstin Scott Thomas et Ludivine Sagnier, sur le sujet du harcelèment au travail.

 

Alain Corneau était un cinéaste touche-à-tout et respecté dans la profession.

J'ai vu son film "Tous les matins du monde" quand j'étais adolescente et ce film m'a beaucoup touchée. C'était en 1992. Ce film raconte l'histoire d'un violiste au XVIIe siècle (avec Gérard Depardieu et son fils Guillaume comme acteurs). Le public a adoré ce film et il a reçu le César du meilleur film.

 

 

 

Alain Corneau, né le 7 août 1943, était en fait musicien de formation. Puis, il a fait une école de cinéma. Il a fait des films de genres très variés, policiers, historiques, des comédies, des films a gros budget et des films plus personnels. Il a fait jouer l'actrice Sylvie Testud deux fois. En 2003 dans "Stupeurs et tremblements", basé sur le livre d'Amélie Nothomb -J'ai beaucoup aimé le livre ainsi que le film- et dans "Les Mots bleus" en 2005.

 

 

En 2007, il a donné vie à un projet de plus de trente ans, son ultime polar : "Le Deuxième souffle", avec Daniel Auteuil, Monica Bellucci, Jacques Dutronc et Michel Blanc. 

 

 

Deux prix importants ont salué la carriere d'Alain Corneau ;

En 2004, le prix René-Clair pour toute sa carrière.

En 2010, le prix Henri-Laglois a encore récompensé l'ensemble de son travail en tant que réalisateur, producteur, scénariste et occasionellement acteur.

 

 

Sa filmographie ;

 

2010 "Crime d'amour"

2009 "La Guerre des miss" de Patrice Leconte (acteur) 

2007 "Le deuxième souffle"

2005 "Les Mots bleus" 
2003 "Stupeur et tremblements"
2000 "Le Prince du Pacifique"

1997 "Le Cousin" 
1995 "Lumière et compagnie" de Lasse Hallström
1995 "Le Nouveau Monde"
1992 "Patrick Dewaere" de Marc Esposito

1991 "Contre l'oubli" de Chantal Akerman
1991 "Tous les matins du monde"
1989 "Nocturne indien"
1986 "Le Mome"
1984 "Fort Saganne"
1982 "Le Choix des armes"
1979 "Série noire"
1979 "Target : Harry" de Roger Corman (Assistant réalisateur)
1977 "La Menace"
1976 "Police Python 357"

1974 "France, société anonyme"
1973 "Défense de savoir" de Nadine Trintignant (Scénariste)

1971 "Ca n'arrive qu'aux autres" de Nadine Trintignant (Assistant réalisateur)
1970 "Le Mur de l'Atlantique" de Marcel Camus (Assistant réalisateur)
1970 "L'Aveu" de Costa-Gavras (Assistant réalisateur)
1970 "Un été sauvage" de Marcel Camus (Assistant réalisateur)

 

Et vous, qu'avez-vous vu d'Alain Corneau ?

Voir les commentaires

Rédigé par frenchteacher

Publié dans #CINÉMA

Repost 0

Publié le 30 Août 2010

 

 

Voici une composition écrite par une étudiante sur la vie de Colette ;

Afficher l'image en taille réelle"Colette est née Sidonie Gabrielle Colette en 1873. Elle est bien connue pour son roman "Gigi". Ses premiers romans ont été publiés sous le nom de son mari, une série risquée appelée "Claudine" entre 1900 et 1903. En 1906, elle a quitté son mari et elle a commencé à travailler dans les music-halls de Paris. Durant ces années, elle a eu des relations amoureuses avec des hommes et des femmes. En outre, elle a eu une liaison avec le beau-fils de son second mari ! Il avait dix-sept ans et elle quarante-sept. 

Colette a donné naissance à une fille mais elle ne s'est pas occupée d'elle. Après la première guerre mondiale et un autre mariage, elle a trouvé le succès avec "Chéri" et la poésie.

Colette a écrit une cinquantaine de romans et la plupart de ses romans sont autobiographiques, y compris les aventures lesbiennes controversées.

Elle est morte à Paris en aout 1954."

Shelby, étudiante américaine.

 

 

D'autres informations sur Colette ; 

En 1945, Colette est élue à l'unanimité à l'Académie Goncourt, dont elle devient présidente en 1949.

En 1953, elle est devenue officier de la Légion d'honneur.

A cause de sa réputation sulfureuse, l'Église catholique a refusé de lui donner des obsèques religieuses.

Colette est la seule femme à avoir eu droit à des funérailles nationales (!!).

Elle est enterrée au cimetière du Père Lachaise à Paris.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par frenchteacher

Publié dans #LITTÉRATURE

Repost 0

Publié le 28 Août 2010

 

Mon étudiant José, niveau intermédiaire, répond à un petit questionnaire sur la lecture ;

 

 

"J'aime bien lire un bon livre. Mes livres favoris sont les livres basés sur l'histoire.

J'aime bien les auteurs classiques français ;

 

Victor Hugo (les misérables),

Afficher l'image en taille réelle

 

Alexandre Dumas (les 3 mousquetaires, le comte de Monté-Cristo),

Afficher l'image en taille réelle

 

Jean-Paul Sartre (la nausée),

Afficher l'image en taille réelle

 

Jean-Jacques Rousseau (le contrat social).

Afficher l'image en taille réelle

 

Ils sont quelques-uns de mes auteurs favoris.

 

J'ai commencé à lire en tant que hobby quand j'avais dix-sept ans. Je préfère acheter mes livres ; je n'aime pas les emprunter.

 

J'adore aller à la librairie pour acheter des livres. J'y passe beaucoup de temps. Pour choisir un livre, je lis l'introduction. Mais depuis quelques temps, j'achète mes livres sur Amazon.

 

Mon endroit favori pour lire est dans un café. Boire un café et lire l'après-midi, c'est comme ça que je passe le dimanche en général."

 

José, étudiant panaméen.

 

Une autre étudiante écrit aussi sur ce sujet ;

 

"J'aime beaucoup lire et je lis deux livres par mois, en moyenne.

Je préfère lire des romans, des biographies et des histoires vraies ; ça dépend de mon humeur ! Aussi, j'aime bien les livres de voyages et d'aventures. Je n'aime pas les romans d'épouvante ou policiers.

 

Je lis pour me détendre, pour m'évader et aussi pour découvrir la vie des autres.

 

Quand j'étais étudiante, je n'avais pas le temps pour la lecture, mais maintenant j'ai beaucoup de temps dans le train quand je vais à mon bureau. Aussi, de temps en temps, le week-end, je lis dans le bain avec un gin tonic !

 

Je choisis mes livres sur recommandation de mes amies ou le journal, aussi ça depend de l'image sur la couverture !

 

J'emprunte les livres à la bibliothèque parce que c'est une très bonne idée plutot que d'acheter les livres en librairie, à mon avis".

 

Nicola, étudiante anglaise.

 

Et vous, pourquoi lisez-vous ? 

 

Voir les commentaires

Rédigé par frenchteacher

Publié dans #J'AIME - JE N'AIME PAS

Repost 0

Publié le 27 Août 2010

 

 

Source photo ; link

 

Passer le vin dans une carafe, est-ce que c'est juste pour faire joli sur la table ?

Eh non. Apparemment, le vin aurait besoin de respirer avant d'être bu.

 

Explications du site www.vinsdeloire.fr ;

 

"Carafer un vin

L'opération de passer le vin en carafe consiste à oxygéner un vin jeune qui a besoin de prendre l'air pour mieux révéler son terroir, ses arômes, sa personnalité.

Afficher l'image en taille réelleLa mise en carafe permet un vieillissement accéléré notamment pour les vins consommés un peu avant leur date d'apogée.

Pour cela, les carafes en verre transparent à fond large sont recommandées.
Mais attention, le vin se conserve difficilement en carafe. Le consommer dans les 24 heures.

À noter : les vins blancs puissants et racés méritent eux aussi un passage en carafe.

 

Décanter un vin
On carafe également les vins âgés pour les décanter ; séparer la partie solide (tannins et matières colorantes) du liquide.

On préfèrera des carafes peu évasées pour éviter un contact trop important avec l'air.
Les vins âgés sont fragiles ; il faut les manipuler avec précaution.
Il est conseillé de les verser délicatement dans la carafe sous un éclairage suffisant (bougie, lampe) permettant de discerner le dépôt et de s'arrêter à temps."

 

 

 

En me promenant sur Internet, je suis tombée sur le blog de Cyril, un passionné du vin. Et je trouve que Cyril explique très bien la différence entre carafer et décanter.

Voici donc un extrait du blog de Cyril (http://passionduvin.over-blog.com/);

"Souvent, on me pose la question : comment faut-il faire à la maison pour décanter un vin ?  Faut- il le mettre en carafe tout de suite après l’avoir ouvert ou faut-il attendre ? Etc, etc…
 
Il faut tout d’abord bien différencier le « carafage » de la décantation.  Le « carafage », c’est l’action de transvaser le vin de la bouteille dans une carafe et cela d’une manière plus ou moins énergique afin de développer ses arômes. C’est comme la naissance d’un nouveau né avec ses premiers cris, en développant ses poumons. Cette action ne nécessite pas l’usage d’une bougie. Plus la carafe est grande et meilleure en sera l’oxygénation.
 
* ASTUCE : J’utilise une carafe à magnum pour oxygéner une bouteille. Suivant la concentration des vins, je n’hésite pas à les remuer plus ou moins violemment dans cette même carafe. De plus les vins jeunes doivent être ouverts longtemps à l’avance. Et même certains vins peuvent supporter une journée d’ouverture et être bus le lendemain, notamment des vins corsés ou ayant beaucoup de matières.
Tout le monde s’accorde à dire que les vins jeunes doivent être carafés et non décantés.
 
A contrario, les grands vins, avec l’âge prennent du dépôt. Et là, la décantation prend tout son sens ! Elle est l’action de séparer le vin de son dépôt  par le biais d’une lumière d’appoint qu’est la bougie. Elle ne sert pas à chauffer le vin, comme j’ai pu l’entendre maintes et maintes fois. Il est bien évident que le vin doit être remonté de la cave délicatement et horizontalement, afin de ne pas remettre le dépôt en suspension !!! Il est préférable d’utiliser une carafe du type canard ou aiguière  et de décanter d’une manière délicate et sans à-coups jusqu’à l’apparition du dépôt dans le col de la bouteille.
 
* ASTUCE : Pour cela,  il faut enlever la totalité de la collerette pour mieux voir et essuyer le col de la bouteille afin d’enlever toute salissure avant de transvaser !!!! Et surtout, il est nécessaire  d’ AVINER LA CARAFE, c’est à dire mettre un peu de vin dans la carafe, afin d’enlever toute poussière et résidu de produit vaisselle. Cela prépare l’arrivée du vin. Le vin de cet avinage sert de suite à contrôler si la bouteille à carafer ou à décanter n’est pas bouchonnée ou ne présente pas d’autres défauts notoires. Cela vous gagnera du temps mais hélas pas d’argent si la bouteille est foutue !
 
Les très vieilles bouteilles, je n’y touche pas. Sitôt débouchées, sitôt goûtées et servies. Il serait dommage que l’air ambiant profite des peu d’arômes que renferme la bouteille.
Je vous joins la photo de D. Mauvin, celui là, il a un nom prédestiné. Il est échanson d’argent et il vous montre le bon geste et la bonne prise en main de la bouteille ! ALLEZ, BONNE DECANTATION !!!!
 
Par cyril passion du vin - Publié dans : passionduvin 

Voir les commentaires

Rédigé par frenchteacher

Publié dans #GASTRONOMIE

Repost 0

Publié le 20 Août 2010

Source image ; link

  

 

A quelle température je dois servir mon vin?

 

Voila la réponse trouvée sur le site officiel des vins de la Loire (link);

  • Vins blancs et rosés secs : 6/8°C
  • Vins blancs demi-secs à moelleux : 8 à 12°C
  • Rouges légers: 14/16°C
  • Rouges structurés : 15/17°C
  • Fines bulles : 6/8°C

 

 

 

Une température de service trop fraîche atténuera autant les qualités que les défauts du vin. Si la température du vin est trop élevée, le goût fruité se perd, tout est dominé par la chaleur de l'alcool.


Pour vérifier la température, un conseil : utilisez le thermomètre à vin. Plusieurs sortes sont disponibles dans les magasins spécialisés : classiques en verre, électroniques, à cristaux liquides, ils permettent de s'assurer que les vins sont servis à bonne température.

 

      

 

 

Merci www.vinsdeloire.fr pour l'info !

 

 

Un commentaire instructif sur le blog de Cyril - http://passionduvin.over-blog.com/

 

"Je me suis toujours interrogé sur la température de service du vin qu’il soit rouge ou blanc et encore plus pour des vins de champagne. Je vais tenter de tordre le cou aux idées préconçues et souvent désastreuses qui circulent !
 
Premier point non négligeable : la saison. Evidemment tous les vins seront servis plus frais l’été que hiver !  Cela semble logique, mais si peu souvent appliqué !
 
Attention PAS façon Saint –Trop' ! J’entends par là neuf dixième de glace pour 3cl d’eau (je tolère seulement ce service pour les vins qui ne méritent pas que l’on s’y attarde : les rosés et les blancs bien dilués et bien soufrés qui font bien mal à la tête. Sans oublier les « Champs » à tendance brûlures gastriques.)
Les blancs, rosés et rouges légers de consommation courante doivent être bus assez frais entre 6° et 10°C suivant les goûts, je vois même régulièrement UN glaçon finir le boulot dans certains verres de clients. Mais sur ce type de produits cela ne me gène pas car j’y vois plus un effet désaltérant.
 
En ce qui concerne les vins blancs de grande qualité, pas de mystère : le froid les contracte.
Alors rien de mieux que de les servir entre 14 et 17°C pour les détendre et pour qu’ils puissent donner toute leurs capacités aromatiques. Pour cela je préconise le seau avec de l’eau fraîche et une petite dizaine de glaçons sur la surface  pour maintenir la température. Si vous n’avez pas de seau, optez pour la brique à vin avec le même principe.
 
Pour les rouges de grande facture, les servir entre 17 et 20°. Plus chaud, serait néfaste à la dégustation. Le vin exacerberait sa structure et non son bouquet. En revanche, l’été, veillez à servir ces grands vins rouges relativement frais, car les températures montent très vite dans les verres. Cela a pour conséquence de faire ressortir l’alcool plutôt que la palette aromatique."

Voir les commentaires

Rédigé par frenchteacher

Publié dans #GASTRONOMIE

Repost 0

Publié le 14 Août 2010

Voici un classique du cinéma français.

Ce film est triste mais très beau. Il est bien connu en France. C'est un film ancien mais l'histoire est intemporelle. C'est l'histoire de rivalités de propriétaires dans le sud de la France. Les paysages (landscapes) sont magnifiques, la musique est inoubliable et les acteurs jouent super bien.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par frenchteacher

Publié dans #CINÉMA

Repost 0